Le Tchad ne compte que 1.500 éléphants

Le Tchad ne compte que 1.500 éléphants

D’environ 300.000 individus dans les années 1900, l’effectif actuel des éléphants au Tchad a subi un déclin dévastateur du fait du braconnage et se trouve à moins de 1.500 individus, a déclaré mercredi Mouhédine Mahamat Saleh, secrétaire général du ministère tchadien de l’Environnement et de la Pêche.

« Cet acte continuel, s’il n’est pas interrompu, l’éléphant sera exterminé au Tchad d’ici la fin de la présente décennie », a ajouté M. Mouhédine Mahamat Saleh qui s’exprimait en marge d’une réunion nationale d’informations et d’échanges sur la stratégie nationale de conservation des éléphants au Tchad.

« Avec cette stratégie, l’ensemble des populations d’éléphants qui sont connus et suivis dans différentes régions du pays, auront un programme précis et concerté de protection et de gestion », a indiqué le responsable gouvernemental tchadien.

Il a appelé à une synergie d’actions pour mettre fin à la criminalité faunique.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :