Le RDJLT désigné gestionnaire de la plateforme “Forum de discussion La Voix des jeunes du G5 Sahel”

Le RDJLT désigné gestionnaire de la plateforme “Forum de discussion La Voix des jeunes du G5 Sahel”

Le transfert de la gestion de la plateforme électronique Forum de discussion La Voix des jeunes du G5 Sahel s’est fait le mercredi 19 février 2020. Le RDJLT, une association tchadienne, a la charge de gérer désormais cette plateforme.

Selon les termes de référence, la plateforme électronique dénommée Forum de discussion “la Voix des jeunes des pays du G5 Sahel” a été créée sur Facebook en 2017. Elle a pour objectif de renforcer le dialogue inclusif régional axé sur les thématiques du projet « La voix des jeunes du Sahel ».

Dans le cadre de la stratégie de pérennisation des actions du projet, une démarche visant le transfert du forum a été privilégiée. C’est ainsi qu’un appel à candidature a été lancé. Selon le document, c’est suite aux travaux de la commission d’analyse et d’évaluation des candidatures que le Réseau des jeunes pour le développement et le leadership au Tchad a été retenu pour assurer désormais la gestion du Forum de discussion la Voix des jeunes des pays du G5 Sahel.

Prélude à la cérémonie de transfert, le centre de dialogue humanitaire (HD) a formé dix délégués du RJDLT sur la gestion et l’animation de la plateforme pendant trois jours. Ce mercredi 19 février 2020, le transfert de la gestion de la plateforme a été acté par la remise des matériels informatiques aux délégués du RJDLT.

En marge de ce transfert, trois lauréats de la foire sur les opportunités économiques ont reçu le prix Union européenne.  Le premier lauréat a reçu neuf cent mille francs pour le développement de son projet présenté sur le renforcement de capacité en énergie solaire  dans la région du Moyen-Chari à Sarh. Les deux autres, avec un même projet développé sur la culture maraîchère, ont reçu  un million huit cent mille pour la réalisation de leurs projets au Borkou.

Le projet Voix des jeunes du Sahel est mis en œuvre par le centre pour le dialogue humanitaire avec le financement du ministère des Affaires étrangères du Royaume du Danemark et du Fond fiduciaire de l’Union européenne dans le but de favoriser l’intégration  de la jeunesse aux processus de prise de décision politique, socio-économique au niveau local, national, régional et international. Depuis 2017 le projet contribue à structurer un dialogue entre 1 250 représentants d’associations des jeunes et autorités dans les pays du G5 Sahel. Dans sa phase II, il s’agit d’aller au-delà du constat et de trouver  des solutions concrète  aux trois chantiers prioritaires ouverts par pays en réponses aux attentes et préoccupations des jeunes, c’est ainsi que des dynamiques visant l’adoption des nouvelles politiques ou décisions en faveur de la jeunesse dans l’espace G5 Sahel sont enclenchées.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :