Le militaire Emmanuel SEYNI inculpé pour le meurtre de Modilé le Bad

Le militaire Emmanuel SEYNI inculpé pour le meurtre de Modilé le Bad

Après avoir été entendu par le parquet, hier jeudi 29 décembre, le jeune militaire Emmanuel SEYNI est inculpé pour meurtre de l’animateur producteur le  BAD par la première chambre d’instruction a été déféré à la Maison d’Arrêt d’Amsinéné ou une information est ouverte. Son sort sera définitivement fixé à la prochaine session criminelle car, son acte est qualifié de crime et doit suivre la procédure normale.

Au moment où les parents, amis, artistes et hommes de média rendaient un dernier hommage à Modilé Belrangar, le parquet a décidé d’auditionner l’accusé en l’absence des parents et avocats de la victime.  D’après Maître Benjamin Mamgodibaye, avocat au barreau du Tchad au cabinet de Thérèse NADINGAR et ami du défunt Modilé Belrangar : « Je m’apprêtait à venir à la messe des obsèques de mon cher ami qu’un confrère avocat m’a fait comprendre que le présumé assassin sera écouté toute de suite. C’est ainsi que je suis arrivé précipitamment dans la salle d’Audience et à ma grande surprise, aucun membre de la famille n’est représenté. C’est pourquoi je me suis constitué comme avocat de la partie civile ». Après avoir interrogé le présumé, qui nie en bloc de ne pas avoir assassiné le BAD car pour lui, il s’agit d’une simple bagarre et affirme ne jamais connaître notre regretté confrère qui est pourtant son voisin du quartier  que le juge l’a inculpé de meurtre. Tout s’est passé en présence de son avocat maître Pamkéré, avocat et de sa grande sœur.

Entre temps les amis journalistes du défunt ainsi que les artistes disent ne pas baisser le bras pour que la justice soit rendue. Une conférence de presse est prévue pour demain dans la matinée à la maison des médias du Tchad pour arrêter les actions à mener. Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :