Le gouvernement tchadien prendra en charge les écoles des camps de réfugiés soudanais

Le gouvernement tchadien prendra en charge les écoles des camps de réfugiés soudanais

Le ministre tchadien de l’Education nationale, Ahmat Khazali Acyl, et le représentant du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Antonio Cahandulla, ont signé mardi un document pour le transfert au Tchad de l’enseignement secondaire dans les camps de réfugiés soudanais dans l’est du pays.

Ce document constitue une feuille de route pour l’intégration des réfugiés dans l’éducation secondaire à travers une reprise progressive de la gestion des établissements scolaires des camps par l’Etat tchadien. Ce processus sera marqué par l’affectation des enseignants et encadreurs et la promotion de l’insertion des enseignants réfugiés dans les effectifs des établissements publics et privés du Tchad, pour la période 2017-2021.

Le représentant du HCR a salué l’engagement sans faille du gouvernement tchadien et sa collaboration dans la recherche d’un monde meilleur pour les réfugiés. Le Tchad accueille sur son territoire près de 500.000 réfugiés, dont plus de 312.000 Soudanais répartis sur une douzaine de camps à l’est du pays.

Un commentaire

  1. Abdel-Kerim Barkaï
    8 février 2017 at 18 h 42 min Répondre

    Quelle belle aventure? Le Tchad n’arrive pas à assumer l’éducation de ses propres enfants se permet de prendre en charge les soudanais. La période des vaches maigres est-elle chose du passé? Wait and see

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :