Le Gouvernement interdit les activités d’orpaillage dans le Batha

Le gouvernement tchadien a annoncé hier par la voix de son porte-parole, M. Hassan Sylla Bakari, l’interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de toute activité d’orpaillage dans toute la région du Batha et de ses environs. Ainsi que,  l’importation et la vente des matériels et équipements de détection aurifère. Il décide, aussi, de l’évacuation, sans délai, des personnes se livrant à ces activités illicites et le renforcement du dispositif de contrôle et de sécurisation dans la zone. D’après le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, un comité interministériel chargé de suggérer des mesures générales sur les conséquences de la problématique de l’orpaillage au Tchad sera mis en place. «D’ores et déjà, les forces de défense et de sécurité sont instruites et mobilisées pour la mise en application stricte de l’ensemble de ces mesures. Toute personne prise en violation de ces mesures s’expose à des sanctions sévères, prévues par les textes en vigueur», prévient M. Hassan Sylla Bakari. Le gouvernement estime que la concentration d’individus aux provenances douteuses dans le département de Yao (département de Fitri) et l’utilisation de produits chimiques prohibés (comme le mercure) dans la recherche de l’or accroit le risque sanitaire et alimentaire dans la région.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :