Le CEJEHAT sensibilise sur l’assainissement de l’eau

Le CEJEHAT sensibilise sur l’assainissement de l’eau

Par le biais d’un point presse, le Cercle des journalistes et communicateurs dans le secteur de l’eau, hygiène et assainissement (CEJEHAT) s’est soucié de renforcer l’atteinte des objectifs et indicateurs dans le domaine de l’eau au Tchad.

C’est de concert avec le Bureau d’expertise d’eau, d’assainissement, de développement et d’ingénierie sociale (BEEADIS), que le CEJEHAT a décidé de mettre en place son savoir-faire pour sensibiliser la population tchadienne. Les objectifs du CEJEHAT sont :

  • l’implication et l’appropriation des ouvrages hydrauliques par la population et la gestion sociale;
  • la vulgarisation des textes relatifs aux différents codes : eau, hygiène et assainissement;
  • le renforcement des indicateurs de l’assainissement et de l’amélioration des conditions sanitaires des populations tchadiennes;
  • le renforcement de la sensibilisation, l’information, l’éducation de la population dans la prévention des maladies d’origines hydriques et environnementales.

Au-delà d’informer les populations sur les risques de maladies liées à l’eau, le CEJEHAT envisage d’accompagner les autorités et leurs partenaires œuvrant pour l’accès à l’eau potable. Le CEJEHAT de par des conférences, articles, etc. veut s’étendre dans les provinces. Car le constat est amer. “Les causes de consultations dans les hôpitaux relatives aux maladies hydriques ont une prévalence considérable“, renseigne le coordinateur du CEJEHAT, Reoukadji Manassé. Il clôt en martelant que : “cette situation constitue un réel problème de santé publique et fragilise l’économie des ménages“.BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :