La police empêche les femmes travailleuses d’accéder à la bourse du travail

0
6

Les policiers tchadiens à bord de quatre véhicules lourdement armés ont pris d’assaut, dès 4h du matin la Bourse de travail, procédant, ensuite, une

Les policiers tchadiens à bord de quatre véhicules lourdement armés ont pris d’assaut, dès 4h du matin la Bourse de travail, procédant, ensuite, une fouille minutieuse.

Les policiers ont reçu l’ordre de ne laisser personne entrée à la bourse.

Les femmes qui arrivent à 6h, en petit groupe, rebroussent chemin. Devant la boulangerie Hybat, juste en face de la Bourse de travail, une femme retraitée, très en colère, vocifère que «c’est inadmissible ce que vous faites».

Une autre rétorque que : «au Tchad aucune marche pacifique n’est autorisée sauf si c’est pour applaudir le président Deby».

A suivre.

minutieuse.
Les policiers ont reçu l’ordre de ne laisser personne entrée à la bourse.
Les femmes qui arrivent à 6h, en petit groupe, rebroussent chemin. Devant la boulangerie Hybat, juste en face de la Bourse de travail, une femme retraitée, très en colère, vocifère que «c’est inadmissible ce que vous faites».
Une autre rétorque que : «au Tchad aucune marche pacifique n’est autorisée sauf si c’est pour applaudir le président Deby».
A suivre.

Leave a Reply