La nutrithérapie pour lutter contre la drépanocytose

0
19

Les mères des enfants drépanocytaires suivent une sensibilisation sur le thème : « la maman au rôle de la nutrithérapeute », ce vendredi, 12 mars 2021, à l’hôpital de l’amitié Tchad-Chine.


Cette sensibilisation des mamans des enfants victimes de la drépanocytose est l’initiative de l’Association des jeunes arc-en-ciel pour la stabilité sociale en Afrique (AJASSA) et l’Association des parents des enfants drépanocytaires du Tchad (APED-TCHAD). Elle regroupe plus de 50 mères avec pour objectif de les outiller des connaissances de base par rapport au rôle de l’alimentation dans la lutte contre cette maladie.

La drépanocytose est une maladie génétique héréditaire du sang qui se transmet à l’enfant par le père ou la mère et a des conséquences sérieuses sur son développement. Rien qu’à N’Djaména, selon les données fournies par la Fondation Drepa-Tchad, dirigée par Virginie Gertrude Badheg, cette maladie touche 825 enfants.

Cette sensibilisation qui va durer trois mois, va permettre aux mamans des drépanocytaires de connaitre l’importance de la nutrithérapie dans la lutte contre ce mal. « Il ne suffit pas d’être riche pour avoir une bonne santé. Il suffit juste d’avoir une alimentation équilibrée », recommande Virginie Gertrude Badheg.

Laisser un commentaire