“La meilleure dot est celle qui est la plus facile”, Cheikh Abdadayim Abdallah Ousman

“La meilleure dot est celle qui est la plus facile”, Cheikh Abdadayim Abdallah Ousman

INTERVIEW- Notre dossier sur la cherté de la dot de nos jours tend vers sa fin. Dans cet entretien, Cheikh Abdadayim Abdallah Ousman, 1er vice-président du Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAI) au Tchad nous situe sur la position de l’islam.

Que dit l’islam concernant la dot et quelle est son origine ?

Selon la religion musulmane, la dot est un droit de la femme en vertu du mariage. Selon la Charia islamique, le mariage à 5 conditions : 1- Il faut avoir le tuteur de la femme et un représentant de l’homme 2- Au moins deux témoins (un du côté de l’homme et un autre témoin du côté de la femme) 3- Il faut la dot, 4- il faut la formule à prononcer c’est-à-dire que le tuteur de la femme va dire que « je vous ai fait épouser ma fille, ou ma sœur, ma cousine X, et son représentant dit j’ai accepté » et 5- Il faut savoir aussi que cette femme n’est pas dans une retraite de ‘’Idda’’ c’est-à-dire un délai de viduité, ou bien, elle a commis l’adultère et elle n’a pas fini son ‘’idda’’. Dans ce cas, il faut qu’elle voit 3 règles d’abord ; Ou encore, elle est devenue vieille (état de ménopause), elle doit mettre 3 mois ; si cet ‘’idda’’ n’est pas fini, elle ne peut pas être mariée.
Et le Coran dit dans la sourate 4, verset 4 « Et donner aux épouses leur mahr (dot, ndlr) de bonne grâce. Si de bon gré, elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon cœur ».

Le Prophète Mohammed (que la prière d’Allah et son Salut soient sur lui) a dit : « la meilleure dot est celle qui est la plus facile ».
Ce que l’islam n’accepte pas sur la dot : quelque chose d’illicite ; on ne peut pas donner à une femme la dot en considérant un bon sur cette femme-là, dire que l’argent que tu me dois (bon) sera ton argent de la dot ; ou un accident qui est venu et dont le père de la fille devrait verser comme dommage, vous allez demander qu’avec cet argent (dommage) je veux doter votre fille ou sœur et on va faire la compensation, non aussi.
L’islam permet une somme même si c’est peu. L’islam permet de définir un montant (50 000, 100 000,… 500 000) et tu verses ce que tu as, le reste de l’argent, ça vas rester comme bon sur toi (le mari) avec un délai (1 an, 10 ans ou même 50 ans). Vous êtes permis de faire la dot dans ce cas.

Son origine, même avant l’islam, les gens se marient toujours avec la dot. Dans les autres religions, il y avait la dot mais certaines religions pas du tout. Lorsque l’islam est arrivé, il a pris ce que les gens font avant et devient obligatoire par la suite.

Selon l’Islam, comment la dot devrait se faire ?


La dot peut être une somme d’argent, des bœufs, ou n’importe quels objets (qui a une valeur). si le montant de la dot est fixé, Il ne faut pas que la valeur de ces objets ou de ces bœufs soit être inférieur au montant fixé. Le mari doit, à sa future épouse, verser une dot dont le montant est déterminé avec ses beaux-parents ou bien ses beaux-parents lui laisse l’attitude c’est-à-dire selon sa capacité mais ne doit pas être en dessous du montant fixé par l’islam.

Y aurait-il un montant fixe à verser par le conjoint à sa belle-famille?


Le montant de la dot est fixé, il ne faut pas que ça soit en dessous. La limite de montant est de ¼ de dinar. Aujourd’hui, un dinar représente 60% d’une pièce d’or (djiné en arabe). Si aujourd’hui une pièce d’or au Tchad qui coûte 260 000 francs CFA par exemple, on fait le calcul : 260 000x60/100=156 000 FCFA. Maintenant, on prend 156 000x1/4= 39 000 FCFA. Les oulémas ont amené jusqu’à 50 000 francs CFA. Même si la valeur d’une pièce d’or chute ou augmente comme pour le cas ci-haut, le montant va faufiler entre 60 000 à 40 000 on prend (60 000 + 40 000= 100 000/2= 50 000), et la moyenne est égale à 50 000 francs CFA. « En principe, la dot ne doit pas dépasser les 50 000 francs CFA ».
Au-delà de ¼ de dinar, exemple de ceux qui font à un million ou plus, ça devient ‘’Makrouh’’ c’est-à-dire un acte indésirable, détestable mais non répréhensible. Lorsque vous mariez une femme à dix millions, cinq millions ou bien même un million, avec des pièces d’or, cela veut dire que les jeunes ne peuvent pas avoir ces sommes. Vous fermez la porte même à vos propres sœurs. Les gens vont déjà rencontrer que telle famille, si tu n’as pas 10 millions ou cinq ou bien même un million avec des pièces d’or, tu ne peux pas faire la dot.
Une chose est permise en islam, on peut prononcer lors de la cérémonie de la dot un montant très bas ou une pièce d’or seulement.

La dot est-elle obligatoire selon les ”saintes écritures”?

Oui la dot est obligatoire, c’est le symbole d’un engagement. L’homme donne selon ses moyens. Dès que les gens prononcent la dot, la moitié du montant que vous avez versé devient automatiquement pour la femme même si vous ne consommez pas le mariage ou vous abandonnez.
Un papa peut prendre la charge de sa fille, il dit que je veux te marier avec X mais la dot c’est à moi de te verser, ou n’importe quelle personne peuvent prendre, à condition que l’argent soit licite. L’argent de la dot revient à la femme.

Quelle comparaison faites-vous entre ce que dit l’islam et la réalité ?

En réalité, la bénédiction revient à la femme qui s’est mariée avec peu d’argent et peu de difficultés. Peu de difficulté lorsque vous demandez la main d’une fille, ses parents ne vous compliquent pas. Ils ne t’imposent pas une somme pour la dot, ce que vous avez, amenez simplement. Et même si vous voulez, après la dot, le soir vous pouvez prendre votre femme. Parfois, les beaux-parents vous disent de ne pas dépenser assez d’argent, ils te disent de garder pour le foyer, pas de cérémonie, c’est ça l’islam au fait.
Mais aujourd’hui, c’est le contraire qu’on voit. La première chose, lors de la demande déjà pour simple salutation aux familles, il faut deux ou trois millions pour la maman, 200 à 300 mille pour ses sœurs, le père, sa tante, les oncles, et 10 pièces d’or pour les fiançailles. Il y a quelques mois, j’ai rencontré un bijoutier qui m’a raconté qu’il y a des femmes qui viennent ici acheter plus de 10 pièces d’or pour uniquement les fiançailles. C’est-à-dire qu’on oblige l’homme à la demande de la main de la femme d’apporter le ‘’Chapka’’ avant le mariage. La valeur de ces pièces d’or varie entre 4 à 6 millions de francs CFA. Au moment de la dot, on demande plus de 2 millions avec des pièces d’or, sans compter les matériels pour la cérémonie, les sacs de farine, riz, et autres.
Le jour du mariage, vous apportez des véhicules pour faire le ‘’serra’’ ou la tournée à N’Djamena. Les filles nues, têtes ouvertes sans voile, sortent à travers le vitre des véhicules, ce qui provoque souvent des accidents. Ces jours-là, il y a également certaines qui font de l’adultère à cause de votre nom.

En faisant la comparaison, la réalité est très très loin de ce que la religion nous dit. Ce qui ne permet pas aux jeunes d’aujourd’hui de se marier. Et aussi ce qui fait que certaines filles restent à la maison aussi longtemps que possible. La femme qui est mariée avec une dot plus élevée, la majorité de celles-là ne durent pas au foyer.
Le prophète Mohamed (SAW) dit :« La femme qui est la plus chanceuse ou le mariage le plus béni en islam, est celui que la dot n’est pas élevée ».

Maintenant, un jeune pour amener sa femme à la maison entre la dot et la nuit de noces, il va dépenser au moins un ou deux millions de francs CFA. Il va collecter avec la famille, les amis, les cousins pour faire la cérémonie du mariage. Et pour un riche, on parle de quinze à vingt millions de francs CFA.
Aujourd’hui, tu peux dépenser des millions pour épouser une femme, mais si un problème arrive, et que la femme refuse de rester, si vous partez au jugement ou à la ‘’charia selon l’Islam’’, les hommes ont l’habitude de demander tous les biens qu’ils ont achetés, alors que la charia dit Non! La charia indique que l’argent de la dot soit divisé en deux. Lorsque le mari a acheté ces biens c’est pour faire plaisir à sa femme. Alors la femme ramasse tous les biens.

Quel conseil donneriez-vous aux parents qui exigent un montant élevé pour la dot?

Ce que nous voulons dire aux parents aujourd’hui, il faut qu’ils mettent dans leur tête que le prophète (Paix et Salut soient sur lui) a dit : « A la fin du monde, le nombre de femmes sera plus élevé que celui des hommes. Peut-être qu’un homme sera un tuteur pour cinquante femmes (ses propres filles, ses nièces, ses cousines, ses sœurs, etc.) »
Au Tchad, actuellement, le nombre des femmes est passé à plus de 50%. Dans dix ans, on va aller à 60%, etc. Dans 100 ans, même si on prend 4 femmes chacun, elles vont rester nombreuses. Aujourd’hui, dans la maison, vous allez trouver sur dix enfants, huit filles. Parfois sur les dix enfants, 100% de filles.
Tout ce que nous pouvons dire, il faut conseiller la famille et surtout les mères car elles sont les causes de ces montants élevés. La première des choses à laquelle elles pensent, c’est l’argent.

Il faut ouvrir la porte à ces jeunes, évacuer ces filles. Sinon, ce qu’elles vont faire en dehors de la maison à cause de vous, Dieu va vous demander des comptes. Ou bien votre fille vient avec un enfant hors mariage, ça sera la honte pour la famille. Les papas, réveillez-vous, ne gardez pas les filles à la maison, leur maison est chez leurs maris.

3 Commentaires

  1. Lamine Mahamat Seitchimi
    21 mars 2021 at 12 h 56 min Répondre

    C’est la triste réalité que passe dans nos sociétés qui est influencée par la mondialisation. Le moment est venu pour mettre les choses en ordre sinon nous allons très loin.

  2. Nassour Tahir Etim
    21 mars 2021 at 14 h 00 min Répondre

    Recevez mes salutations. MachaAllah j’ai l’habitude de consulter votre page. En toute sincérité cette publication m’a beaucoup touchée. Ceci est un bon rappel pour tous et en particulier les musulmans. Vous avez de nos jours les gens jugent l’islam en fonction des gens pourtant ceci est complètement erroné. L’islam est basé sur le Coran et les Hadith authentiques. La plupart des musulmans reflètent un comportement qui va à l’encontre de la religion du Majestueux, cette religion qui a été prônée par tous les prophètes et messagers. À titre d’illustration le cas de la dot et aussi les comportements qu’on affiche souvent à l’égard de non musulmans. Pourtant le noble prophète Mohammed que la prière et le salut d’Allah soient sur lui vivait en harmonie avec les juifs sans leur causer tort alors qu’il était l’homme le plus influent de la péninsule et aujourd’hui l’homme le plus influent du monde selon le livre de Michael shart sur les personnes les plus influentes de toute l’humanité. Bref suis fier pour cet éminent rappel,que le Noble nous accorde la droiture. Il dit “ et rappel; car le rappel profite aux croyants” sourate51v55

  3. Ibrahim adoum
    21 mars 2021 at 22 h 02 min Répondre

    Merci beaucoup c’est bien compris Qu’Allah nous met dans le droit chemin inchallah Allah🙏

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :