La mairie de N’Djamena rétrocède ses châteaux d’eau à la STE

La mairie de N’Djamena rétrocède ses châteaux d’eau à la STE

Le maire de la ville de N’Djamena a procédé à la rétrocession des mini-réseaux d’adduction d’eau à la Société Tchadienne des Eaux STE. C’est ce matin au quartier Agambo Château dans le 8e arrondissement que le maire de la ville de Ndjamena Ali Haroun et toute la délégation a lancé l’opération. Les mini-réseaux d’adduction d’eau potable, fruit de la coopération entre la ville de Ndjamena et l’agence française de développement AFD émanent de 2 projets à savoir « eau et services » entre 2000-2002 et le projet « service de base et environnement urbain » entre 2007-2010. Ces projets, financés par l’AFD, visent à doter les quartiers périphériques des châteaux d’eau potable. Pour le maire de la ville de Ndjamena, cette rétrocession permettra à la STE de pouvoir intégrer ces ouvrages dans son réseau principal pour assurer l’exploitation. Pour Koubra Hissein Itno, Directrice Générale Adjointe de la STE, le respect des textes de la convention par la maire est à saluer et cette rétrocession vient augmenter à juste titre les responsabilités de la STE qui fera de son mieux pour servir la population dans le besoin. Rappelons que le château qui a fait l’objet de la cérémonie a une capacité de 50m3 pour une profondeur variant entre 70-80m.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :