La ”démission” de l’ex-ministre de l’Aviation serait-elle à l’origine du remaniement gouvernemental ?

0
4

Le chef de l’Etat, Idriss Deby, a procédé, hier soir, à un remaniement du gouvernement ayant causé le départ de cinq ministres dont celui de l’Aviation civile et de la Météorologie nationale. Le désaccord autour du limogeage du directeur de l’Autorité de l’aviation civile du Tchad (ADAC), puis sa réhabilitation sans le consentement de son ministre auraient conduit Sebgue Nandeh à démissioner.

Depuis quelques jours – ‘’trois jours exactement’’ (avant le remaniement du gouvernement), selon une source, l’ex-ministre de l’Aviation civile n’a pas mis pied à son cabinet. Le limogeage du directeur de l’ADAC, institution placée sous sa tutelle est sans doute le point de départ de ce bras de fer.  

Quelques jours après avoir été limogé pour des raisons que nous ignorons encore, le directeur général de l’ADAC est réhabilité – ‘’ sans l’avis du ministre’’. Notre source confirme que Sebgue Nandeh a été forcé à réhabiliter ledit directeur qu’il a suspendu.

Le retour ‘’forcé’’ du DG de l’ADAC aurait conduit l’ex-ministre à déserter son bureau et même à ”démissionner” selon l’un de ses proches contacté par Tchadinfos. Le remaniement du gouvernement serait donc une manière de camoufler la ”démission” de ce ministre.

Contacté par Tchadinfos, Sebgue Nandeh n’a pas voulu faire de commentaire sur le sujet.

Leave a Reply