La Coton Tchad SN ouvre son capital à hauteur de 60% à la multinationale OLAM

La Coton Tchad SN ouvre son capital à hauteur de 60% à la multinationale OLAM

Le Tchad entend céder 60% de sa participation dans la CotonTchad Société Nouvelle (CotonTchad SN), au groupe Olam International qui a son siège à Singapour.

L’accord de la cession  des parts a été signé le lundi 23 avril 2018 par les responsables des deux entreprises. Celui-ci entérine la privatisation partielle de la CotonTchad SN qui verra une suppression des différents soutiens de l’Etat et en vue d’une remise sur pied de la filière. CotonTchad SN, il faut le préciser détenait jusqu’à lors le monopole d’achat de coton graine au Tchad.

Cet accord annonce en outre, la restructuration de la société cotonnière du Tchad notamment, afin de permettre la mise en œuvre d’un programme de croissance de la production de coton graine à 300 000 tonnes d’ici 2023, contre 100 000 tonnes actuellement. Selon la convention, Olam International assurera le financement intégral des campagnes cotonnières, réhabilitera l’usine de production d’huile de coton de Moundou ainsi que la totalité des installations d’engrenage de la CotonTchad SN.

Avec Ecofin

Laisser un commentaire