La Confédération libre des travailleurs du Tchad célèbre la fête du 1er mai

A l’instar de toutes les organisations syndicales du monde entier, la Confédération Libre des Travailleurs du Tchad (CLLT) a célébré ce 1er mai la fête  du travail. Un grand défilé des membres de la Confédération a eu lieu  ce matin à la Place  de la Nation.

 « Promouvoir le dialogue partenarial pour consolider la paix sociale et la protection des travailleurs », c’est ce thème qui a été retenu cette année par la CLTT. Après  le grand défilé, les différentes structures syndicales affiliées à la Confédération libre des travailleurs tchadiens  ont dressé un cahier de doléance au Gouvernement et au Patronat du Tchad. Il s’agit notamment de: l’adoption du code de sécurité sociale ; l’organisation d’un forum social tripartite (Gouvernement-Patrons-Syndicats) ; la création d’un ministère du travail et de la sécurité sociale ; l’extension de la protection sociale à toutes les couches vulnérables ; la gratuite des soins médicaux pour les personnes du 3ème âge.

Le secrétaire générale de la CLTT  Brahim Ben Seïd, en prenant la parole a insisté sur la prise en compte du cahier doléance de la Confédération afin de garantir la paix durable, la justice sociale et la stabilité. « Le monde du travail reste confronté à de multiples difficultés par la crise économique mondiale.  Et, cette crise touche terriblement les travailleurs Tchadiens », a déclaré M. Ben Seïd en présence du ministre de la fonction publique, du travail et de l’emploi Abdelkerim Said Bauche.

Alertant le gouvernement sur les autres phénomènes, le secrétaire général  de la CLLT l’interpelle aussi à organiser un forum social pour diagnostiquer les maux qui minent le monde du travail et de trouver des réponses globales durables à toutes les questions relatives au social.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :