Lundi 17 mai 2021

”La composition paritaire de la CENI est aujourd’hui remise en question”, selon Alternance 21


Alternance 21, une coalition de 10 partis politiques de l’opposition, pour la présidentielle du 11 avril, a organisé, ce 25 février, une conférence de presse au siège de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD), au quartier Chagoua. Au centre de la rencontre, le ”déséquilibre” au sein de la CENI et les conditions à remplir pour une présidentielle ”crédible”.


La plateforme Alternance 21 a désigné comme candidat à la présidentielle du 11 avril, le président de l’Union pour le renouveau et la démocratie (URD), Romadoumngar Félix Nialbé. Mais déjà, la plateforme émet des réserves sur la ”crédibilité” de cette présidentielle. Elle souhaite qu’un avis d’appel d’offre international de l’imprimeur soit lancé. ‘’ Les élections passées nous ont démontré la fraude massive. Maintenant, s’il y a un avis d’appel d’offre international, et on arrive à avoir un imprimeur international qui n’est pas tchadien, qui est étranger mais crédible, on verra comment est-ce que cet appel d’offre se passera et quels sont les engagements de cet imprimeur là’’, a-t-elle laissé entendre.


Selon Alternance 21, si on se retrouve avec un imprimeur local, l’on ne saura dans quelles conditions on lui a attribué ce contrat, et on ne connaîtra pas le nombre de spécimens de bulletins de vote, et des fiches d’émargement qu’il mettra à la disposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).’’ Nous avons nos représentants à la CENI. A l’heure où nous sommes, il y a une pression sur le président de la CENI par rapport au choix de l’imprimeur. On est prêt à aller aux élections mais pas dans n’importe quelle condition. Il faudrait fixer les conditions pour aller à des élections où chacun à une chance de gagner’’, exige la plateforme.


S’agissant de la CENI, les partis de l’Alternance 21 estiment que sa composition n’est pas paritaire. “Nous parlons de la composition de la CENI qui est la base elle-même de la CENI. La composition paritaire de la CENI est aujourd’hui remise en question. Des partis ont décidé d’être dans l’action gouvernementale mais continuent par siéger au nom de l’opposition. Ça fait désordre”, s’exclame Alternance 21. La plateforme fait notamment allusion au parti Action pour la République, la démocratie et le développement (ARD), et le Parti démocratique du peuple tchadien (PDPT).
Dans les conditions actuelles, a-t-elle prévenu, si nous arrivons aux élections, il y aura un ‘’problème’’. Les résultats qui vont venir de cette élection risquent de ne pas être acceptées par la plupart de Tchadiens’’.


A la question sur les départs enregistrés dans les rangs de l’Alternance 21, 13 partis au total, les porte-paroles de cette plateforme rétorquent que, ‘’pour que vous alliez ensemble, il faut regarder dans la même direction’’. ‘’Ils ont quitté la plateforme pour soutenir Yaya Dillo. Ils étaient libres de leur choix. Ils assument. Nous également, nous sommes libres de notre choix et nous assumons’’, concluent-ils.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Tchad : il abat à bout portant un individu

BREVE - Un individu tire à bout portant sur un homme après une dispute. La victime qui serait décédée sur le champ est transportée...

Les propositions du parti Tchad Avenir pour le Tchad du futur

POLITIQUE - Le parti Tchad Avenir a fait une conférence de presse ce 17 mai avec pour objectif de donner des canevas pour assurer...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
96 votes · 97 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus