La campagne “16 jours d’activisme” clôturée par un échange entre la Délégation de l’UE au Tchad et ses partenaires

La campagne “16 jours d’activisme” clôturée par un échange entre la Délégation de l’UE au Tchad et ses partenaires

Pour clôturer les activités de la campagne « 16 jours d’activisme » contre la violence faite aux femmes la Délégation de l’Union européenne au Tchad a convié les organisations de la société civile bénéficiaires de la subvention de l’UE ainsi que quelques partons de presse à un déjeuner d’échange sur la situation des Droits de l’Homme au Tchad et le rôle de l’EU.

Dr Denisa-Elena IONETE, Ambassadeur, Chef de Délégation dans son mot de bienvenue a remercié ses convives pour leur collaboration et leur appui pour faire avancer l’état des droits de l’homme au Tchad. Elle a rappelé à l’assistance les valeurs fondamentales de l’Union européenne et l’intransigeance de cette dernière lorsqu’il s’agit de défendre les droits humains et le respect des engagements pris au niveau international.

Les échanges cordiaux ont porté sur l’état des droits de l’homme au Tchad et sur les sujets d’actualités. Les convives dans une ambiance chaleureuse ont débattu sur les évolutions et les difficultés qu’ils rencontrent. Le droit des femmes et enfants, le statut des déferrés, le droit civil et politique, l’état des lieux des reformes de justice, le processus de préparation de l’examen juridique, la protection des mineurs, la situation des activistes, le projet de réforme institutionnelle, le code de la famille, voilà entre autres les sujets qui ont animé cette rencontre que Dr Denisa-Elena a promis de la renouveler en début d’année dans le but de maintenir la communication entre partenaires. L’exercice a séduit, les participants ont tous souhaité son renouvellement.

La campagne internationale « 16 jours d’activisme » a lieu tous les ans. Elle a été lancée en 1991 par le 1er Institut international pour le leadership des femmes (Women’s Global Leadership Institute), et coordonnée par le Centre pour le leadership global des femmes (Center for Women’s Global Leadership). Cette année elle a été placée sous le thème « Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ». Comme chaque année la couleur orange est le thème central et unificateur de toutes les activités. Les bâtiments et les monuments ont été illuminés et décorés en orange, pour attirer l’attention du monde entier sur la question de la violence contre les femmes et les filles. Plusieurs personnes ont arboré un signe ou un habit de couleur orange pour manifester leur soutien à la campagne.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :