Journée des droits de l’Homme : “Le gouvernement et les ADH ne sont pas des adversaires”, Mahamat Digadjimbaye

Journée des droits de l’Homme : “Le gouvernement et les ADH ne sont pas des adversaires”, Mahamat Digadjimbaye

A l’occasion de la célébration du 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme, le coordonnateur national de la coordination des associations de la société civile pour la défense des droits de l’Homme (CASCIDHO), Mahamat Djigadjimbaye, a fait une déclaration ce 10 décembre 2018 au siège de son organisation.

Le coordonnateur de la CASCIDHO de lancer un appel au développement d’un partenariat et à la mise sur pied d’une synergie d’action commune entre le gouvernement et les organisations de défense des droits de l’Homme. “Le gouvernement et les ADH ne sont pas des adversaires. Ils sont au contraire des partenaires”.

Le coordonnateur de la CASCIDHO d’annoncer que dans le cadre du programme d’action 2019, intitulé “Les Droits de l’Homme pour Tous Au quotidien”, son organisation entend faire de la lutte pour l’émancipation de la femme tchadienne, une question première et fondamentale de défense des droits humains. “la CASCIDHO s’emploiera aux côtés des organisations féminines sœurs de la société civile et du gouvernement, pour la mise en œuvre de la politique nationale genre et de tous les textes et lois qui discriminent la femme”.

Enfin la CASCIDHO salue le passage du gouvernement de la République du Tchad devant le Conseil des Nations-Unies pour les droits de l’Homme au mois de novembre dernier, dans le cadre de l’examen périodique universel des États.“ Nous espérons que les recommandations qui sortiront de cet exercice au mois de mars 2019 permettront à notre pays de faire encore mieux dans sa politique en matière des droits de l’Homme”, conclut Mahamat Djigadjimbaye.

Laisser un commentaire