Journée des Droits de l’Homme: l’ADHET interpelle le gouvernement sur les comportements nuisant à la paix et la cohésion sociale

Journée des Droits de l’Homme: l’ADHET interpelle le gouvernement sur les comportements nuisant à la paix et la cohésion sociale

La Journée internationale des Droits de l’Homme se célèbre chaque 10 décembre, jour anniversaire de l’adoption par l’Assemblée générale de l’ONU de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Cette année, la journée marque le 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948. Le secrétaire général de L’alliance des défenseurs des droits humains et de l’environnement au Tchad(ADHET) a fait une déclaration à cette occasion.

Pour le secrétaire général de l’ADHET, Abba Daoud Nandjede Le passage du Tchad avec brio devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à travers l’EPU (Examen périodique universelle) en novembre a confirmé ses avancées car le groupe de travail a salué les efforts du gouvernement en matière des droits de l’homme.

Le SG de l’ADHET déplore cependant certains actes de torture et de barbarie que commettent que certains citoyens mettant en mal les progrès réalisés par le Gouvernement. Il cite les pratiques de l’esclavagisme dans le Nord du pays et qui a indigné toute la communauté nationale et internationale.

Selon lui, Un autre phénomène persistant et qui se développe, est l’enlèvement des enfants contre rançons par des groupes d’individus, chose en total violation des droits de l’enfant. Aussi, les conflits agriculteurs et éleveurs qui continuent d’alimenter les tensions dans certaines zones avec des graves atteintes à la vie des humains. Nous interpellons le gouvernement à prendre à bras le corps ces différentes situations qui nuisent aux efforts de paix et de la cohésion sociale.

L’ADHET va célébrer cette journée avec les élèves du lycée Thilam Thilam de N’Djamena. Le thème de l’année précédente a été reconduite « DEFENDRE LES DROITS DE QUELQU’UN AUJOURD’HUI ».

 

Laisser un commentaire