Inondation à N’Djaména : 10 morts et 31 853 individus déplacés

Depuis le début du mois d’août, la capitale tchadienne, N’Djaména est frappée par l’inondation. Conséquences, des milliers d’individus déplacés, des maisons détruites et des morts enregistrés, dans les dix arrondissements de la ville. Mais pas seulement…

Du 1er au 23 août, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a enregistré 31 853 individus, contraints de quitter leurs domiciles dans 15 quartiers des dix arrondissements de la capitale, suite à des inondations. Par ailleurs, l’Organisation parle de 5250 abris détruits et dix personnes décédées.

C’est dans le 1e arrondissement que la situation est plus critique. Dans les quartiers Djougoulié (carré 1 et 15) et Mandaga (carré 6), de cet arrondissement, l’OIM dénombre 1370 ménages et 6144 personnes déplacés.

Par contre au quartier Hillé Houdjad (Carrés 18, 23, 24 et 26), dans la commune du 10e arrondissement, la situation est moins critique. Ce sont 53 ménages et 156 individus qui sont contraints de quitter leurs domiciles pour se réfugier ailleurs, chez leurs proches.

Le quartier Amtoukougne, le plus touché dans le 7e arrondissement, enregistre 1 300 ménages et 6 553 individus depuis le début du mois d’août.

Si certains de ces sinistrés sont accueillis chez leurs proches, d’autres sont actuellement sans abris et ont besoin d’une assistance pour joindre les bouts.

2 Commentaires

  1. ABDERAMANE ADOUM
    6 septembre 2020 at 1 h 34 min Répondre

    En un mot c est la gouvernance dans son ensemble que les Hautes Autorités doivent revoir ! Malgré les bonnes volontés que nous écoutons depuis plusieurs années de la part du Chef de l’État , pourquoi des mesures ne sont pas prises à temps pour éviter ces castrophes naturelles mortelles qui peuvent être éviter ou au.moins limiter les dégâts.
    Aidons les gens à avoir des maisons en matériaux durables , trouver des lieux plus sûrs aux habitants des quartiers inondables , viabilidons les zones à risque , deguerpissons toutes les contructions qui obtruent les evacuations d’eau, renvoyons les tracés des canalisations et égouts ( s’il en existe encore ) etc….. Bonsens , il n est pas difficile de gérer une ville quand on a la compétence et l honneur d accéder à des postes nobles comme la mairie de la ville de NDJAMENA ou Ministre des infrastructures. Si il y a des nécessités de mise à niveau , allez y apprendre auprès de vos collègues des grandes villes Africaines ou Européennes . C’est vrai que vous ne pouvez tout faire en peu de temps mais commencez avec les moyens de bord, travaillezvavec probité l’ amour de son pays et vous y arriverez . A tous les maires et responsables exécutifs, bougez svp sans complaisance et hésitations. Cela va de votre crédibilité et de
    l honneur du gouvernement .
    Les Hautes Autorités devraient vous fixer des objectifs avec des évaluations périodiques.
    Bon courage à vous et au travail!

  2. WENAKLABS CARTOGRAPHIE LES ZONES INONDEES DE N’DJAMENA – WenakLabs
    29 septembre 2020 at 10 h 24 min Répondre

    […] 10 morts et plus de 30.000 déplacés selon le journal Tchadinfos […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :