“Il faut un forum sur l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la région du Kanem” Abdelaziz Maï Mahamat

“Il faut un forum sur l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la région du Kanem” Abdelaziz Maï Mahamat

Suite à la visite de terrain organisée par l’UNICEF avec quelques médias tchadiens au Kanem, le Secrétaire Général du Gouverneur de la région a accordé un entretien exclusif aux journalistes. L’occasion était pour le SG de présenter sa région et de revenir sur quelques aspects cruciaux la concernant. 

La région du Kanem est l’une des 23 régions qui composent la République du Tchad. Elle a une superficie de 72 365 km2 avec une population de 354 604 habitants. La région est composée de 03 départements à savoir le département du Kanem Chef-lieu Mao, le département du Nord-Kanem, Chef-lieu Moulkou et le département de Wadi-Bissam. Elle est aussi divisée en 10 Sous-préfecture, un Sultanat et une trentaine de Cantons. Le Kanem fait frontière avec les Régions du Lac, du Hadjer Lamis et du BET…

Les potentialités économiques de la région

C’est d’abord les ressources humaines. La région a une population active et prête au travail pour son développement. Sur le plan agricole, il y a plus de 1 000 oasis  dans la région. Ce sont les seules zones exploitables en dehors du sable où l’on peut produire plus. En ce qui concerne l’élevage, les habitants de la région possèdent des milliers de têtes de bétails. Sur le plan économique, beaucoup de commerçants passent par la région. Tous les produits et marchandises transitent par la douane de Mao. Cela est dû à la situation sécuritaire face à la menace Boko Haram. Tous les commerçants passent par le Niger puis Mao pour servir la capitale.

Le problème de malnutrition

La région est située dans la bande sahélienne. La situation des enfants malnutris se pose avec beaucoup d’acuité. Au niveau étatique, des dispositions sont prises pour prendre en charge les malnutris à travers les structures sanitaires. Mais aussi, il y a la mise en place des Centres nutritionnels qui sont fonctionnels. Il faut également noter l’appui des partenaires au développement qui interviennent dans la région notamment : UNICEF, PAM, FAO, ACF…

Comme solution au problème de malnutrition, il faut un forum sur l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans la région du Kanem pour trouver une issue définitive.

L’éducation dans la région

Le système éducatif est très bien suivi dans la région. Il a été recommandé au délégué de l’éducation il y a quelques jours d’instruire tous les inspecteurs départementaux et sous-préfectoraux en vue de faire la situation sur l’effectivité de la rentrée scolaire. Selon les informations, dans certaines zones, les cours n’ont pas encore démarré faute d’enseignants et de préparatifs de cette rentrée.

L’enclavement de la région

Il est souhaitable à long terme que les plus hautes autorités désenclavent la région par la construction des routes bitumées. Par exemple pour relier la région du Kanem avec celle du Lac. S’il y a une route bitumée entre Mao-Bol, Mao-Ngouri ou Bagassola-Mao, les produits vont facilement s’écouler. La route c’est le développement.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :