Humanitaire : le Centre Goz Tech forme des jeunes réfugiés à Goz Beida à l’Est du Tchad.

Créé en 2006, le Centre Goz Tech forme les jeunes réfugiés installés à Djabal près de Goz Beida en maçonnerie, menuiserie, chaudronnerie, saponification, mécanique et électricité. Fondé par GTZ, Goz Tech est actuellement géré  par la Fédération luthérienne mondiale sur financement de l’UNHCR et Echos.

Abdelkhadre Ahmat Hassan, jeune lauréat de Goz Tech a ouvert son atelier de menuiserie à Goz Beida depuis 2010. Il fabrique des armoires, tableaux, portes, lits etc. « Il nous manque de matériels et nous n’avons pas assez de bénéfices. J’emploie 14 personnes, toutes sorties du centre de formation », nous confie-t-il. Il se dit en outre fier de la formation reçue car il vit grâce à cette activité.

De 2006 à 2015 le centre de formation était à sa 10ème promotion. Il a enregistré 559 lauréats, dont 333 constitués en 14 groupements avec les statistiques suivantes : 198 réfugiés et 135 autochtones, soit 116 femmes et 217 hommes. Chaque formation dure six mois et à la fin, chaque lauréat reçoit en plus de son certificat de formation un kit constitué des matériels  nécessaires pour lui permettre d’être opérationnel sur le terrain. Depuis sa création, le centre forme des jeunes filles et garçons, réfugiés et autochtones de 17 à 35 ans. Il a une capacité d’accueil de 250 apprenants.

L’objectif du centre est de permettre aux jeunes réfugiés de se prendre en charge à travers l’emploi, ainsi que de prendre part activement à la réhabilitation voire la reconstruction des infrastructures  dévastées par la guerre dans leurs pays respectifs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :