Le HCR appelle à la fin des reconductions à la frontière des réfugiés qui fuient les violences au Nigéria

GENEVE, 29 octobre (Xinhua) — Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé mardi, lors d’une conférence de presse à Genève, les pays voisins du Nigéria à cesser de reconduire à la frontière des personnes qui fuient les violences au Nigéria.

“Nous demandons à ce que les frontières restent ouvertes pour les Nigérians fuyant le pays et qui pourraient avoir besoin de protection internationale”, a déclaré le porte-parole du HCR, Dan McNorton, ajoutant que l’appel du HCR vise à garantir le respect des droits d’asile et des normes humanitaires pertinentes, alors que la sécurité dans le nord-est du Nigéria se détériore.

Le conflit entre l’armée nigériane et les insurgés dans les Etats d’Adamaoua, Borno et Yobe dans le nord-est du Nigéria a conduit à la dégradation des conditions de sécurité et humanitaires dans la région, où l’état d’urgence a été déclaré depuis le mois de mai.

Environ 10.000 Nigérians ont également traversé la frontière ces derniers mois vers les pays voisins, à savoir le Cameroun, le Tchad et le Niger. La plupart d’entre eux, au nombre d’environ 8 100, ont trouvé refuge au Cameroun, selon les autorités locales signalant que les arrivées de Nigérians se poursuivent.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :