Guéra: A Abtouyour, des manifestants demandent le départ du responsable du centre de santé

0
6

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, l’on voit des habitants du village Abtouyour dans la province du Guéra, effectuer, mardi dernier, une marche pacifique pour demander le départ du responsable du centre de santé dudit village qui, selon eux, ne fait pas bien son travail.  

Dans cette vidéo, des jeunes tenant des pancartes demandent le départ du responsable du centre de santé du village Abtouyour. Les faits reprochés au responsable de ce centre, Abakar Kaffine, qui occupe ce poste depuis déjà 7 ans sont : « la non implication de la population lors de l’assemblée générale du COGES/Santé ; absence répétée au service ; manque d’accueil des cas d’urgence et surtout la nuit ; utilisation des produits expirés et absence de collaboration avec le personnel soignant.»

Selon un habitant du village, la population a remonté l’information auprès du médecin de district de Bitkine. « Ce dernier a promis régler la situation dans un bref délai mais deux semaines après aucune réponse n’est donnée », souligne-t-il. Lasse d’attendre, la population a décide d’organiser une marche pacifique pour se faire entendre.

Mais la version du responsable du centre de santé contacté par Tchadinfos est toute autre. Pour Abakar Kaffine, le problème remonte au 16 novembre lorsque le projet ‘’URC’’ qui appuie le centre dans plusieurs domaines a décidé de renouveler le bureau du Comité de gestion du centre de santé (COGES). Selon lui, les responsables du projet ont  procédé au renouvellement du bureau  avec l’approbation du chef de canton. Depuis lors, les membres du Comité villageois pour le développement  (CVD) qu’il accuse de ”chercher sa tête”, ont ”mal interprété” ce mode de désignation. «  En plus de cela, les membres du CVD étaient venus me demander un bon de 300 000f  sur l’argent de recouvrement mais j’ai refusé puisque les autorités sanitaires de la province avaient sorti une note nous empêchant de n’utiliser cet argent que dans le cadre de renforcement du centre. Ils ont pris cela comme un problème », se defend-il.

Le délégué sanitaire de la province du Guéra, Dr Djonga Ndowe, contacté par Tchadinfos, dit attendre le rapport du médecin chef de district avant de trancher.

Leave a Reply