Grève de la faim par des membres de la “Coalition Justice ou Rien” pour le retrait des 16 mesures

Grève de la faim par des membres de la “Coalition Justice ou Rien” pour le retrait des 16 mesures

Cinq jours après l’ultimatum lancé contre le gouvernement pour le retrait de certaines des 16 mesures d’urgence pour juguler la crise économique et financière que traverse le Tchad, quelques membres de la «Coalition Justice ou Rien» observent une grève de la faim à compter de ce mercredi 23 au vendredi 25 novembre 2016. Les grévistes de la faim passent leur journée à la bourse de travail de N’Djaména.

Par cette grève, selon le porte-parole M. Mbaidinguissem Ndildoum Noël, leur coalition interpelle le gouvernement sur les conséquences de la crise sociale qui fait d’énormes victimes dans les hôpitaux et les prisonniers dans les centres pénitentiaires sans aucun jugement sinon aucune charge ne soit dressée contre eux. Aussi, la coalition exige la libération des activistes politiques et de la société civile détenus arbitrairement.

Pour Mbaïdiguissem, si rien n’est fait après évaluation, des actions de grande envergure seront menées pour contraindre le gouvernement à donner suite à leurs revendications.

2 Commentaires

  1. erebe
    24 novembre 2016 at 16 h 00 min Répondre

    personne n peu oblige quelq un a manger grev d faim sa leur regard

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :