Grève dans le secteur public : le gouvernement consent à payer les frais de transport à partir d’avril

0
369

Lors du premier conseil extraordinaire du nouveau gouvernement, tenu le 9 mars, la question de la grève dans l’administration publique a été notamment évoquée. Une nouvelle proposition a émergé.



Au cours de ce conseil extraordinaire des ministres, le gouvernement a estimé que malgré les contraintes liées à la conjoncture économique, aux problèmes sécuritaires et à la crise sanitaire, il fait des gymnastiques pour tenir ses engagements envers les travailleurs. “Neuf milliards de F CFA ont été mobilisés pour payer aux travailleurs les reliquats des frais de transport de 2016″, peut-on lire dans le compte rendu de ce conseil des ministres.

Les syndicalistes quant à eux durcissent leur position en réclamant les frais de transport de 2017 à 2019. Ils ont donc repris la grève pour une semaine renouvelable à partir du 9 mars. Le gouvernement a déploré cette décision. “Cette attitude des partenaires sociaux est incompréhensible“.

Le gouvernement notifie par ailleurs que dans “la quête et la préoccupation permanente de maintenir la paix et la quiétude sociale”, il “consent à payer ces arriérés des frais de transport pour compter d’avril 2021, en raison d’un douzième du montant total desdits frais”. Mais que le règlement “doit être fait dans le cadre d’un pacte social triennal”.


Dans le même sens, le président Deby appelle à un dialogue constructif et demande aux membres du gouvernement de faire preuve de rigueur et de fermeté dans l’application des textes qui régissent les grèves.

A noter que la proposition faite par le gouvernement qui n’avait pas été accepté par les syndicats est de payer 1/12 du montant total desdits frais à partir de mai 2021.

Laisser un commentaire