Glencore Xstrata roi du brut

Le trader est désormais en position de force à N’Djamena commercialisant la part de l’Etat du brut de Doba et jouissant de la mise en huile des champs qu’il partage avec Caracal.
Selon nos informations, le premier tanker rempli grâce au brut du champ tchadien de Badila, opéré par Caracal Energy (ex-Griffiths Energy) et Glencore Xstrata, devrait partir du port camerounais de Kribi ce mois-ci. D’un volume d’un million de barils, ce premier enlèvement permettra aux opérateurs de Badila d’engranger leurs premiers revenus, alors que le raccordement entre Badila et l’oléoduc de Doba a été terminé en décembre. Actuellement le débit de Badila est de l’ordre de 14 000 b/j et ce volume devrait s’apprécier durant l’année 2014 pour atteindre 22 000 b/j. La production devrait également croître du fait de la mise en développement de Mandila, l’autre gisement opéré par le consortium Caracal-Glencore.

Si Glencore commercialise ce mois-ci les premiers barils tchadiens issus de ses propres champs, ce n’est pas la première fois que le trader s’occupe du brut tchadien. La société britannique via son entité Glencore Energy UK vend aussi, grâce à un accord signé en septembre 2012, une partie significative de la part de l’Etat tchadien sur les permis de Doba (opérés par Exxon-Petronas-Chevron). La Société des hydrocarbures du Tchad (SHT), qui est normalement en charge de la commercialisation, a donné un mandat à Glencore pour effectuer cette tâche. Cette commercialisation directe de la part de l’Etat sur Doba a été rendue possible suite à des négociations en 2012 avec le consortium dirigé par Exxon. Les conclusions de l’accord prévoient que la SHT commercialise directement 12,5% du débit total des champs. Auparavant, Exxon se chargeait de vendre 100% du débit.
Source:AFRICA ENERGY INTELLIGENCE

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :