G5 Sahel : les chefs des armées définissent des stratégies contre le terrorisme

N’DJAMENA, 14 janvier (Xinhua) — Les chefs des armées des cinq pays du Sahel, réunis à partir de mercredi dans la capitale tchadienne, définissent des stratégies pour contrer les attaques des forces armées terroristes dans cette zone de l’Afrique.

Cette huitième réunion du Comité de coordination du G5 du Sahel intervient près d’un an après sa création et cinq mois après le déploiement de la force “Barkhane”, le nouveau dispositif militaire français déployé dans la bande sahélo-saharienne et dont le centre névralgique est basé à N’Djaména, la capitale du Tchad.

Le G5 du Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité, créé à la mi-février 2014 par cinq Etats de cette région (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) où les groupes armés sont très actifs.

“Forts des succès obtenus, aussi bien en termes d’actions concrètes que d’affinement des stratégies de lutte contre les forces armées terroristes, le partenariat élargi G5 Sahel + France s’avère de plus en plus un outil efficace de concertation, de coopération et d’actions au service de nos différentes armées”, a déclaré le général de division Brahim Seid Mahamat, chef d’Etat- major général des armées du Tchad.

Il a salué la ferme volonté et la détermination dans l’ engagement dont font preuve chacun de des pays du G5 Sahel dans l’ effort toujours intense d’éradication des terroristes de la bande sahélienne et au-delà dans le reste du monde.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :