Forum Tchad – Monde arabe : une opportunité d’investissement et de financement pour la relance économique

Forum Tchad – Monde arabe : une opportunité d’investissement et de financement pour la relance économique

ÉCONOMIE – Une rencontre d’information sur la tenue du Forum international d’investissement  Tchad – Monde arabe a eu lieu ce samedi à l’hôtel Hilton de N’Djamena. C’était à l’endroit des investisseurs, des opérateurs économiques et des partenaires financiers du Tchad.

Le premier Forum international d’investissement Tchad – Monde arabe se déroulera du 26 au 28 juin 2019 à N’Djamena. Il est organisé par le gouvernement de la République du Tchad, en partenariat avec la Banque arabe pour le Développement économique en Afrique (Badéa). Cette rencontre rassemblera des invités de haut niveau, des investisseurs, des acteurs économiques du Tchad et du monde arabe, des experts et des partenaires techniques et financiers.

Il s’agit d’une importante rencontre d’affaires qui résulte de la Table ronde tenue à Paris en septembre 2017, pour le financement du Plan national de Développement (PND) 2017-2021. Il convient de noter que le Tchad s’est engagé dans une démarche de partenariat d’investissement dans plusieurs secteurs pour accélérer son développement et la diversification de son économie. Ce forum sera l’une des stratégies nationales pour faciliter l’investissement et le climat des affaires qui est en pleine évolution. 

Au cours de la rencontre d’information du 18 mai, le ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, Issa Doubragne a insisté sur l’implication des opérateurs économiques pour la réussite de la première édition du Forum Tchad – Monde arabe. Il a demandé aux acteurs du secteur privé d’aller vers les bailleurs pour des financements d’investissement.

Une vue des participants à la journée d’information/ Ph Tchadinfos

En effet, lors de la Table ronde de Paris, les annonces faites par les investisseurs étrangers et certains partenaires techniques et financiers ont ciblé des investissements du secteur privé et les projets relevant du Partenariat Public-Privé à 65% du montant total indiqué. Les acteurs et institutions arabes sont les principaux partenaires de ces investissements et financement annoncés.

Dans ce sens, le forum qui vise à concrétiser les financements et la réalisation des investissements comporte neuf secteurs prioritaires à savoir : l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’énergie, les infrastructures, l’habitat et urbanisme, les mines, les services de nouvelles technologie de l’information et de la communication et le tourisme. Le ministre de l’Economie et de la Planification du Développement, Issa Doubragne, a mis l’accent sur le secteur de l’énergie qui est transversal et primordial pour le développement économique

Laisser un commentaire