Forum africain sur la gouvernance de l’internet : le cyberespace, espace de tous les dangers

Forum africain sur la gouvernance de l’internet : le cyberespace, espace de tous les dangers

Le comportement et la sécurité des internautes dans le cyberespace est une question cruciale qui a fait l’objet d’un débat au cours de la  8ème édition du forum africain sur la gouvernance de l’internet.

Les données numérisées constituant un univers d’information et un milieu de communication lié à l’interconnexion mondiale des ordinateurs sont le fruit d’une grande évolution et  l’objet de tous les problèmes de nos jours.

Selon Younouss Hassan Koreï, directeur de la protection de la vie privée et des libertés dans le cyberespace de l’Agence nationale de sécurité informatique et de certification électronique (ANSICE), l’internet est une richesse énorme qui peut aider à accéder au savoir, à la culture et même au développement. Mais malheureusement les activités malveillantes qui s’y passent sont alarmantes. D’où la nécessité de réfléchir sur sa bonne gouvernance. « Personne n’a eu une information ni un catalogue pour utiliser internet, c’est pourquoi il faut une sensibilisation pour apprendre aux gens comment utiliser internet et de manière éthique » a-t-il souligné.

Le danger du cyberespace devient encore plus sérieux lorsqu’il s’agit  de la protection des données privées et celle de la petite enfance. Selon le même directeur, plus de 70 fuites des données privées par seconde dans le monde. Et 44% des internautes laissent leurs données ouvertes. Donc le risque des fuites des documents personnels est grandissant et la prudence doit être de rigueur. « Les parents, quant à eux, doivent d’abord éduquer leur enfants avant de leur donner les outils technologiques et même après ils doivent les surveiller à travers des applications de contrôle parentale pour éviter d’éventuelle dérive » conseille-t-il. L’internet n’est pas que l’éducation, c’est aussi un espace de grand banditisme.

Laisser un commentaire