Football : voici les raisons de l’absence du Premier ministre à la remise des chèques aux clubs et ligues provinciales

0
922

La Fédération tchadienne de football association (FTFA) a reparti ce lundi 15 novembre le fonds FIFA Covid-19 aux bénéficiaires. Une cérémonie prévue préalablement le 4 novembre  mais repoussée suite au désistement du Premier ministre, Pahimi Padacké Albert. Et voici pourquoi le chef du gouvernement de transition n’a pas pris part à la remise des chèques.  

Cette fois-ci, il n’a pas été convié. C’est sans la présence du Premier ministre de transition, Pahimi Padacké Albert que la Fédération tchadienne de football association (FTFA) a fait la répartition de la deuxième tranche de fonds d’aide Covid-19 FIFA, aux bénéficiaires. La distribution de l’enveloppe de 500 000 dollars soit plus de 269 millions de francs CFA a eu lieu à l’académie de football de Farcha et non à l’hôtel Radisson Blu comme l’avait souhaité au départ, le bureau exécutif de la FTFA.

Finalement, c’est dans les murs de l’académie dans le 1er arrondissement de la capitale que le partage s’est fait le  lundi 15 novembre. Une cérémonie sobre qui n’était pas au goût des organisateurs. Eux, ils voulaient une fête gigantesque avec la présence du Premier ministre à l’hôtel Radisson.

Le 4 novembre,  le décor a été planté. La cérémonie était placé sous le haut patronage du chef du gouvernement de transition. Mais ce dernier ne s’est pas présenté.  Un désistement de dernière minute qui a contraint la FTFA à ajourner la remise des chèques aux clubs et ligues provinciales…

Pourquoi le PM n’y était pas ?

Les versions divergent. Les uns affirment que le Premier ministre s’est abstenu en soutien au ministre des Sports, en désaccord avec l’équipe du bureau exécutif de la fédération. « La fédération n’a pas invité le ministre des Sports, chose qui a irrité le chef du gouvernement de transition », confie une source.

D’autres légitiment la non-présence du PM à Radisson par la pression des internautes tchadiens. Sur les réseaux sociaux, des Tchadiens avaient haussé le ton en conviant le Premier ministre à ne pas se rendre à la cérémonie. « Le dossier du football tchadien est sur la table de la FIFA pour ingérence de l’État. La présence du Premier ministre à la cérémonie jouera sur le verdict », ont-ils commenté.

Pour l’ancien footballeur, Christian Pilas, « C’est un fonds de la FIFA et non du gouvernement pour que ce soit le Premier ministre qui le remette aux bénéficiaires ».

La remise de ces chèques est une véritable bouffée d’oxygène pour les acteurs du football tchadiens. Ces chèques vont tenter de revitaliser le football après neuf mois d’inactivité des clubs.  En attendant la répartition de la subvention de 200 000 dollars de la CAF. Et surtout le verdict de la Fifa suite à sa mission à N’Djamena pour remettre peut-être définitivement le football tchadien sur les rails.

Laisser un commentaire