Football-U17: Chikungunya s’invite sur la pelouse

Football-U17: Chikungunya s’invite sur la pelouse

3 joueurs de la délégation de N’Djamena ont été testés positifs au Chikungunya à Abéché, chef-lieu de la province du Ouaddaï.

Samedi, 5 septembre, après leur 2e match dans le groupe B, 11 joueurs de la délégation de N’Djamena ont été transportés de toute urgence à l’hôpital régional d’Abéché.

Aussitôt admis à l’hôpital, les joueurs ont été pris en charge par les médecins qui leurs ont administrés de médicaments antipaludéens. Pour le moment les 3 joueurs parmi les 11 attaqués par le chikungunya, ont regagné leurs coéquipiers et sont sous contrôle médical.

Selon une source proche de la délégation, cette maladie à été provoquée suite à la situation d’hébergement et de restauration des joueurs. “Les joueurs sont mal hébergés et mal nourris“, s’indigne la même source.

Même du côté de l’équipe d’Abéché, sur les 20 joueurs, 18 ont été attaqués par la maladie. Ces joueurs disputent les matchs avec les séquelles de Chikungunya.

D’après les informations recueillies auprès des victimes de cette maladie, pour guérir complètement de chikungunya, il faut 3 semaines à 1 mois

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :