Football : Les Sao humiliés à domicile

Football : Les Sao humiliés à domicile

L’équipe nationale de football est tombée en disgrâce cet après-midi au stade Idriss Mahamat Ouya. Elle a été battue (1-3) ce jeudi 5 septembre dans le cadre des tours préliminaires de la coupe du monde Qatar 2022. Une lourde défaite avec des conséquences directes au match retour prévu le 10 septembre.

Les Sao surpassés par la composition Soudanaise. C’est sous la fougue des supporters des Sao que l’équipe soudanaise inscrit le premier but juste à la 14ème minute. Sur les gradins, on croit à une égalisation en vain jusqu’à la pause. De retour des vestiaires, les Soudanais doublent la marque juste après 10e minute de jeu. Un silence de mort s’abat sur le stade Idriss Mahamat Ouya. Sur la pelouse, les Sao se débattent pour éviter l’humiliation. Sur un jeu de coin, la balle poussée par Marius a frôlé la barre suscitant un hourrah des supporters. Harangués par leurs supporters, les Sao doublent les efforts mais le coup de grâce des Soudanais à la 80e minute anéantit carrément les Sao et leurs supporters. La tribune galaxie du côté Ouest se vide de ses occupants. Il faut attendre un penalty transformé par Ngar Ezechiel à la 82e minute pour permettre aux Sao de laver les affronts.

Des milliers des supporters des Sao n’ont pas dissuadé les Soudanais tactiquement bien regroupés dans leur camp à arriver au bout des Sao.

Déçus, tristes voir en colère, une fois de plus les supporters ont quitté le stade comme la dernière fois contre l’Egypte en 2015. A cette date Tregoat et ses hommes étaient battus (1-5) à N’Djamena. Une défaite qui a couté le départ du français. De retour à la tête de l’équipe nationale, le sélectionneur national était condamné à gagner pour réconcilier les joueurs avec leurs supporters. Mais le destin a décidé autrement cet après-midi.

A la fin du match, des agents des forces de l’ordre déployés pour la sécurité ont semé la pagaille en tirant des grenades lacrymogènes partout. C’est larmes aux yeux que certains supporters ont quitté le stade.

Laisser un commentaire