Fête des mères : l’édition 2019 dédiée aux femmes rurales et veuves

Chaque année, le Tchad à l’instar d’autres pays de la planète, commémore le dernier dimanche du mois de mai, la fête des mères. Cette fête est célébrée au Tchad pour la première fois en 1978. L’édition 2019, est placée sous le thème : « Le rôle de la mère dans le processus du Développement ».

La fête des mères est l’ultime occasion donnée aux enfants pour rendre un témoignage mérité à leurs mamans, de leur demander pardon et de leur offrir des cadeaux. Si l’idée première est de permettre aux enfants de manifester à leurs mamans leur profonde gratitude, le gouvernement de la République du Tchad, à travers le ministère de la Femme, de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité nationale, voudrait en cette journée rendre un témoignage à toutes les mères.

« Nos pensées vont particulièrement aux zones rurales où les mères sont incontournables dans la vie communautaire. Ces femmes font preuve d’un courage exceptionnel en éduquant leurs enfants, en nourrissant leurs foyers et en préservant la cellule familiale. Avec peu de moyens, elles réussissent à faire front aux aléas de la vie. Elles méritent largement d’être soutenues dans leurs efforts » a affirmé la ministre de la Femme, de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité nationale, Dr Djalal Ardjoun Khalil, au cours d’une déclaration ce 25 mai 2019.

La ministre en charge de la femme n’oublie pas les femmes qui sont devenues veuves, car selon elle, « la charge qui pèse sur elles est encore plus lourde ». Sur cette question, Dr Djalal Ardjoun Khalil s’est réjoui des avancées observées au cours de ces dernières années. « De nouvelles mesures législatives et réglementaires ont été adoptées pour améliorer le parcours juridico-administratif et permettre aux veuves de jouir pleinement de leurs droits » précise la ministre de la Femme.

La Fête des mères étant un moment de communion autour des valeurs de la famille, le département de la Femme, de la Protection de la Petite Enfance et de la Solidarité nationale profite de l’occasion pour réitérer sa détermination de continuer à œuvrer pour l’amélioration du bien-être des femmes.

« Nous célébrons cette journée au moment où certaines de nos mamans sont en pleine période de jeûne, c’est l’occasion de demander à nos sœurs de profiter de ce mois béni de Ramadan afin de prier pour la paix sociale. Aussi, je voudrai lancer un appel à toutes les mères et les inviter à cultiver l’amour du prochain et enseigner la tolérance à leurs enfants pour un comportement responsable, condition sine- qua -none pour une paix durable dans notre cher pays » conclut la ministre Djalal Ardjoun Khalil.

Laisser un commentaire