Fête des mères : l’Association des femmes anti clivage honore les femmes

Fête des mères : l’Association des femmes anti clivage honore les femmes

À l’occasion de la fête des mères, l’Association des femmes anti-clivage (Afac) a remis des attestions de reconnaissance et des cadeaux aux femmes qui ont servi le pays. La cérémonie a eu lieu ce dimanche 25 mai au quartier Moursal dans le 6ème arrondissement de N’Djamena.

A travers la remise des cadeaux et attestations, l’Association des femmes anti-clivage (Afac) entend honorer les femmes qui ont contribué et continuent à consacrer leur temps au service de leurs pays et leurs familles. Elles se sont distinguées particulièrement dans le domaine de la promotion de la femme tchadienne. Il s’agit de :

  • Mme Bourkou Louise Kabo, première femme députée au Tchad
  • Mme Djangbe Hassanié, première femme inspectrice de l’enseignement de base
  • Mme Titimbaye née Mariam Tcheré, conseillère pédagogique de l’education nationale et commandeur de mérite civique
  • Mme Ngayena née Mariam Abdoulaye
  • Mme Madingué née Mariam Bougaye, major de la 1ère promotion des sages-femmes formées au Tchad
  • Mme Fatimé Kimto, première femme ministre au Tchad.

La présidente de l’Afac, Zenaba Florence Ngayena affirme que « l’Afac, ne pouvant rester indifférente à toutes ces œuvres de qualité, offertes à la population par ces femmes courageuses, a décidé de les honorer en leur attribuant les attestions de reconnaissance pour les bons et loyaux services rendus à la nation ». Les bénéficiaires se disent émotionnés pour la reconnaissance et l’importance portées à leurs égards.

Il faut noter, l’Afac est une association créée par les jeunes filles et femmes qui luttent contre la discrimination au Tchad. Elle a pour objectif de lutter contre l’analphabétisme, promouvoir la bonne gestion des conflits intercommunautaires, lutter contre la discrimination, restaurer le maintien et la consolidation de la paix. L’Afac œuvre aussi dans l’auto-prise en charge des jeunes et femmes. 

Laisser un commentaire