lundi 27 septembre 2021

Fête de la musique : « Dès l’année prochaine, nous décernerons des prix aux musiciens et ce sera de l’argent » Mahamat Saleh Haroun

Mercredi 21 juin 2017, Le Tchad s’est joint au reste du monde pour célébrer la fête de la musique. Des concerts et prestations ont eu lieu un peu partout dans la ville de N’Djaména à cette occasion et plus spécialement au cinéma le Normandie car c’était en présence du ministre de la Culture M. Mahamat Saleh Haroun.

Ce qui a encore rendu spéciale la célébration du côté du Normandie était la présence surprise de l’artiste Mawndoé Célestin installé depuis presque une année du côté de la Côte d’Ivoire. Le public est venu nombreux revoir sur scène l’enfant lion du pays qui les a tant manqué. C’est un cinéma le Normandie spécialement décoré pour l’occasion que le public a découvert avec en toile de fond de la scène des portraits de musiciens qui nous ont quitté entre autre Maitre Gazonga, Moussa Chauffeur, Diego Maestro, Djorio Star etc. une minute de silence a été observée pour leur mémoire à cette occasion.

Six artistes se sont succédés sur la scène au grand plaisir des mélomanes et fans qui ont fait salle comble au point où il n’était plus possible de laisser entrer d’autres personnes. Chaque musicien dans sa touche musicale personnelle a fait vibrer la foule. Géneviève Matibeye qui représentera le Tchad aux Jeux de la Francophonie très bientôt a fait étalage de toute sa puissance vocale sur des titres issus de la résidence d’artiste à laquelle elle prend par en préparation des jeux. Darsila, le prince du fanani avec le titre mythique Dambadjoya a pu arraché quelques pas de danse au. Cidson Alguewi fidèle à lui même a enflammé le public avec ses mélodies d’amour, Mounira la panthère a servi de la pure identité musicale tchadienne et enfin, le tant attendu Mawndoé Célestin, tout ému par l’accueil du public a tenu à lui signifier tout son bonheur et sa joie de le retrouver. Il a profité de l’occasion pour faire découvrir au public un des titres de son nouvel album dont la sortie est annoncée pour octobre 2017.

Cette célébration de la fête de la musique qui était la toute première pour le ministre de la Culture a été marquée par le sceau des promesses faites par M. Mahamat Saleh Haroun ministre de la culture aux artistes musiciens. « Je vous donne rdv à partir de cette année tous les 21 juin (…) dès l’année prochaine nous décernerons des prix aux musiciens et ce sera de l’argent et les plus méritants seront vraiment gâtés, moi je suis là à ce poste, dans ce département pour faire en sorte que les artistes tchadiens puissent aller de l’avant, et qu’ils atteignent les sommets. Je sais que vous avez du talent, je sais que vous êtes frustrés, je sais qu’on ne vous a pas toujours aidés, moi je suis un des vôtres, et je ne vous lâcherai pas(…) ». Vivement à l’année prochaine pour une nouvelle célébration de la musique.

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 2 cas, 3 guéris et 7 malades sous traitement

Ce lundi 27 septembre 2021, sur 359 échantillons analysés, 2 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés. Il y a 3 guéris. 7 malades...

Revue de presse : les positions du FACT attaquées en Libye, le Ouaddaï ensanglanté

L’attaque des rebelles tchadiens du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) au sud de la Libye, le sanglant conflit intercommunautaire dans...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
426 votes · 427 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité