Festival Afro’on : N’Djamena vivra aux couleurs du reggae

Festival Afro’on : N’Djamena vivra aux couleurs du reggae

La deuxième édition du festival de reggae ‘‘Afro’on’’ se déroulera du 10 au 12 mai 2018 à l’Institut français du Tchad, Selesao et au stade d’habena. Plusieurs activités se dérouleront sous le thème “Paix, amour et unité”.

Ce festival a pour but de faire connaître le rastafarisme très souvent mal compris par les jeunes. Rencontres professionnelles et thématiques, des spectacles vivants, des expositions-vente sont entre autres des activités qui marqueront la tenue du festival.

La première journée sera consacrée aux conférences-débats et aux réflexions sur le système d’information lié à la production et la diffusion de la musique reggae au Tchad. « Le reggae : de son origine à la conquête du monde ; le rastafarisme : entre culture et religion ; l’influence de la musique reggae sur la politique » sont des thèmes retenus pour les conférences-débats. Une exposition-vente des goodies reggae commencera dès le premier jour. Deux grands shows, outre les show-cases, auront lieu à l’espace Talino Manu et au Selesao les 11 et 12 mai, avec les reggae men tchadiens autour des deux têtes d’affiche internationales.

LIRE AUSSI : La communauté reggae du Tchad commémore le 35e anniversaire de la mort de Bob Marley

Le festival ‘‘Afro’on’’ vient développer des musiques tchadiennes de recherches, de niches et notamment, des musiques reggae. Il vise aussi à contribuer à structurer l’évolution de la production pour la connaissance effective du répertoire national dans le reggae. Cela passera à travers l’information, la sensibilisation et la formation des acteurs de la filière.  « Conscientiser les masses populaires sur la citoyenneté, l’environnement et les problèmes de l’heure », tel est un autre objectif que suit le festival, explique Guevara Ragilfall, directeur du festival.

Au Tchad, le festival ‘‘Afro’on’’ est le tout premier festival du reggae. La première édition organisée l’année dernière à N’Djamena fut un succès. Pour cette deuxième édition, la tête d’affiche connue des Tchadiens est Achille Baldal, le reggae man tchadien.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :