Fait divers : il équipe ses chambres d’auberge en caméra de surveillance, perd aussitôt sa clientèle et est menacé de poursuites judiciaires.

Fait divers : il équipe ses chambres d’auberge en caméra de surveillance, perd aussitôt sa clientèle et est menacé de poursuites judiciaires.

Un tenancier d’une auberge de la place a voulu innover pour attirer la clientèle. Mais c’est l’effet contraire qui s’est produit.

Monsieur X, tenancier d’une auberge à N’Djamena a décidé de réaménager les chambres d’hébergement pour attirer plus de la clientèle. Il a décidé de se rendre dans un pays étranger afin de commander des appareils de dernière génération.
Après près de deux mois de séjour à l’extérieur, le tenancier de cette auberge est rentré accompagné des techniciens des nouvelles technologies. pour lui, son établissement doit être le “top” de la capitale avec le faramineux investissement qu’il a consenti.

Aussitôt arrivé, les travaux de rénovation débutent tambour battant. Partout dans le quartier, le promoteur de cet établissement, par abus de langage, laisse entendre que ses chambres seront bientôt comparables à celles des grands hôtels de la place notamment Hilton et Radisson Blu.
Après la réfection des chambres, il installe des ampoules dotées des caméras de surveillance, pour, selon lui, éviter les crimes dans ses locaux. Une cérémonie de réouverture très festive a été organisée.

L’entrepreneur quinquagénaire s’est réjoui de la hausse de la clientèle.
Le chiffre d’affaires monte tellement vite que certains individus s’arrangent même à réserver des chambres deux à trois mois à l’avance, d’autres appellent à 24 ou 72 heures à l’avance pour payer la réservation.

Voyant son business prospérer à grande échelle, l’homme décide de faire de la publicité autour de ses appareils, allant jusqu’à imprimer sur une banderole où il est écrit “Pour la sécurité de nos clients, l’auberge…. a équipé ses chambres des caméras de surveillance ! l’auberge….est le carrefour de tous les conforts”.
Certaines personnes qui se cachent pour aller dans son coin ne sont pas passées par la réception pour lire cette affiche.
Dans un studio réservé à la technique, on entend parfois des personnes rigoler toute la journée, les gens se demandent qu’est-ce qui peut les animer autant? Evidemment, ce sont les ébats sexuels des clients de l’auberge.

Une soirée très désagréable pour l’établissement

Par chance ou malchance, un fidèle client curieux passe par la réception pour demander un service. Il tombe sur l’affiche. Aussitôt il demande aux gérant si ces caméras sont installées dans toutes les chambres et depuis combien de temps.
Le gérant lui répond: ”oui depuis la réfection des chambres, plusieurs semaines environ”. Le client, très surpris, est resté muet. Le gérant, tout souriant, poursuit: ‘‘ Boss, les images émises par la caméra sont de haute définition (qualité élevée). Mon patron a dit qu’il a dépensé une fortune pour acquérir ces appareils”.
Visage serré , tout furieux, le client demande le numéro du responsable de l’établissement.
Ne réalisant pas toujours le drame qui se joue, il redemande au client: ” si vous avez aussi besoin de ces appareils, mon patron a acheté à l’étranger et ce sont les experts techniciens qui ont installé tout ça”.

Le responsable de l’auberge arrive à la réception et entame une discussion houleuse avec son client. Attirés par le bruit, plusieurs clients de l’auberge se sont approchés pour voir ce qui passe réellement à la réception.
Et bimm! chacun a été surpris d’apprendre que des dispositifs ont été installés dans les chambres et que leur intimité serait certainement vu par plusieurs personnes.
C’est la panique totale, plusieurs personnes ont menacé de poursuivre le tenancier de l’établissement en justice. D’autres par souci de discrétion ont juste proféré des menaces à l’endroit du propriétaire et des employés avant de quitter précipitamment les lieux.

La nouvelle a commencé à circuler dans le quartier, était au menu des débats. Elle s’est très répandue dans la commune et l’auberge a perdu sa clientèle.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :