Évolutions dans les négociations entre le Tchad et Glencore

0
7

Du nouveau dans les négociations dans l’affaire Glencore et la République du Tchad, concernant la restructuration de la dette de 1,4 milliard $ contractée par le Tchad auprès du pétrolier Glencore, associé à plusieurs banques internationales relatif à l’achat en 2014 des actifs de Chevron dans Le consortium ESSO-PETRONAS-CHEVRON. Annoncées comme empêtrées dans l’immobilisme et sans issues, compte tenu des positions de chaque partie, les négociations qui se déroulent à Paris viennent de connaitre un coup d’accélération, selon une source proche du dossier jointe par la rédaction.

Une délégation tchadienne conduite par le DG de la SHT et comprenant les conseillers Finances et Budget du Président de la République et du Premier Ministre, le Sécretaire Général du Ministère des Finances et du Budget et le Directeur Général Adjoint de la SRN, assistés des cabinets Rothschild et Cleary Gotlieb a séjourné à Paris pour le besoin.

Glencore a fait savoir que le pool bancaire serait revenu à des bons sentiments en promettant de faire une nouvelle offre, fait savoir notre source. « Dés mercredi soir du 20 décembre 2017, Glencore a revu toute la délégation tchadienne pour leur annoncer que le pool des prêteurs est à pied d’œuvre pour présenter au Tchad dans les meilleurs délais une nouvelle proposition de restructuration du prêt en cause, cette fois-ci, conforme aux critères du Programme avec le FMI. L’offre écrite est attendue dans les jours qui viennent.»

Leave a Reply