Jeudi 24 juin 2021

Ephéméride : en ce jour de 7 février 1983, Idriss Déby devint Comchef des FANT

Après avoir créé les Forces Armées Nationales Tchadiennes (FANT) et définit les prérogatives de leur chef, le président Hissène Habré, nomme un 7 février 1983, Idriss Déby comme Commandant en chef avec son adjoint Gane Bang Zamtato.

Aux termes du décret n°018/PR/MNDACVG/83 du 07 février 1983, sont nommés Commandant en chef et adjoint au commandant en chef des Forces Armées Nationales Tchadiennes, Idriss Déby (Commandant en chef) et Gane Bang Zamtato (adjoint au commandant en chef).

Le Commandant en chef (Comchef), assisté d’un adjoint, dispose d’un cabinet dont la composition est fixée par arrêté ministériel. Les attributs du Commandant en chef sont définis par le décret n°17/PR/MDNACVG/83 du 12 février 1983.

Ainsi, le Commandant en chef, placé sous l’autorité directe du ministre de la Défense nationale, a sous ses ordres l’ensemble des composantes de l’armée (terre, air, police militaire, services inter-armés) dont il assure intégralement la gestion et l’emploi. Il prépare et assure la mise en œuvre des plans de défense pour l’ensemble des forces qui sont stationnées.

Le Comchef assiste le ministre de la Défense nationale en ce qui concerne l’organisation générale des forces armées nationales tchadiennes, la mise en œuvre des forces, les opérations militaires et la coordination inter-armée. Il élabore et soumet, par ailleurs, au ministre de la Défense nationale, les plans d’orientations budgétaires destinés aux forces armées et les décisions concernant les priorités à satisfaire.

En décembre 1983 lors de la présentation des vœux

Tout en coordonnant les travaux nécessaires à l’établissement des programmes en matière d’infrastructures militaires, il prépare et notifie les décisions concernant ces programmes et en suit l’exécution. Le Comchef propose au ministre de la Défense nationale, d’une part, le recrutement et l’incorporation annuelle des recrues, et d’autre part, les nominations à prononcer semestriellement dans le corps des officiers en fonction du tableau annuel d’avancement.

Le décret signé par le président de l’époque Hissène Habré a été contresigné par son ministre de la Défense, Routouang Yoma Golom (récemment décédé), qui sera, plus tard, sous Idriss Déby comme président, chef d’Etat major des armées et plusieurs fois ministres.

Le Maréchal, Idriss Déby Itno a eu un long parcours militaire pour finir par assumer la plus haute fonction, celle de chef de l’Etat depuis décembre 1990 en instaurant la démocratie après plusieurs années de suppression du multipartisme.  

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Tchad : la Maison des médias et l’UNICEF évaluent 6 mois de partenariat

La Maison des médias du Tchad (MMT), en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), a organisé, ce 24 juin, une...

Recensement des retraités : la mise en garde de l’IGE

Annoncé par l’Inspection générale d’Etat (IGE), le recensement physique des pensionnés de la Caisse nationale des retraités du Tchad (CNRT) de six provinces est...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
245 votes · 246 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité