Environnement : le PNUD appuie un projet de sauvegarde des écosystèmes au Lac Tchad

Environnement : le PNUD appuie un projet de sauvegarde des écosystèmes au Lac Tchad

Le Projet de Réhabilitation et de Restauration des Écosystèmes du Lac Tchad (PRRE-LT) est élaboré sous la coordination du ministère de l’environnement, de l’eau et de la pèche. C’est en partenariat avec le Gouvernement de la République française avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Dans ce cadre, plusieurs activités sont menées en 2018 : des plants sont mis en terre sur une superficie de 30 hectares sur les sites de Méléa, Liwa et Tataferom ; 71 groupements dont 42 groupements féminins sont identifiés et recensés ; environ 100 000 pots des plants sont produits à Baga-Sola etc.

Ce projet de réhabilitation et de restauration des écosystèmes du Lac Tchad a permis de stopper la dégradation des sols sur les différents sites du Lac Tchad, de préserver les cuvettes hydrauliques, d’adopter les techniques innovantes renforçant la productivité agricole des populations. Aussi, il a permis aux femmes et jeunes d’accéder à des moyens d’existence durables et à des emplois créés dans le cadre de la promotion des énergies renouvelables.

Le projet de réhabilitation et de restauration des écosystèmes du Lac Tchad (PRRELT) vise à reboiser et restaurer les zones dégradées sur une superficie de 4000 hectares. Ce projet intervient pour améliorer l’adaptation et la résilience des systèmes de production agricoles. Pour ce faire, une série d’initiatives locales à valeur socio-économique et environnementale en faveur des femmes et des jeunes est également en vue.

Élaboré sous la coordination du ministère de l’environnement, de l’eau et de la pèche, en partenariat avec le Gouvernement de la République de France avec l’appui technique du Programme des Nations Unies pour le développement, le PRRELT vise à la fois les services techniques déconcentrés, les organisations communautaires à la base et les unités de production familiales. C’est dans la région du Lac Tchad précisément dans les localités de Melea, Baga-Sola, Liwa, Tataferom que le projet est mis en œuvre, avec la possibilité d’étendre des petites actions au niveau des localités voisines.

Le projet prend en compte entre autres les objectifs de développement durable, le Plan National de Développement 2017-2021.

 

Laisser un commentaire