Enseignement supérieur: Des instituts et universités privés boycottent le BTS national

Enseignement supérieur: Des instituts et universités privés boycottent le BTS national

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Dr Zakaria Fadoul Kittir a lancé ce matin du 12 mai 2018, le concours du BTS national au lycée bilingue féminin de N’Djamena.

Ce concours qui doit regrouper tous les établissements d’enseignement supérieur du privé n’a enregistré que 7 établissements sur les prés de 200. Ces établissements veulent eux même délivrer les diplômes de BTS et Licence dans leurs écoles, chose que le gouvernement refuse d’approuver. La raison évoquée est la qualité des diplômes des écoles privées, nous confie un responsable de l’Office national des examens et concours du supérieur (ONECS).

Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation après avoir ouvert le premier sujet s’est exprimé devant la presse pour demander aux responsables des instituts privés de revenir à la raison et de participer au concours national du BTS. Dr Zakaria Fadoul Kittir annonce que les responsables en charge des établissements privés au sein de son département vont se réunir pour étudier les cas des établissements qui refusent de participer au concours.

Ce sont au total 242 étudiants issus de 7 établissements privés du supérieur qui composent ce concours national.

Laisser un commentaire