Enseignement : le gouvernement prend des dispositions pour que les jeunes embrassent les sciences

Enseignement : le gouvernement prend des dispositions pour que les jeunes embrassent les sciences

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation David Houdeingar a tenu une rencontre avec les recteurs des universités publiques du Tchad pour prendre des dispositions afin de remédier au désintéressement des élèves tchadiens aux sciences.

Le ministre de l’Enseignement supérieur informe ses collaborateurs que lui et son collègue de l’éducation ont eu à s’entretenir avec le président de la République autour de ce sujet. Selon lui, le chef de l’Etat trouve inadmissible que le nombre des candidats aux séries scientifiques au baccalauréat diminue année par année.

Pour remédier a ce problème le ministre de l’enseignement supérieur a mis en place un comité pour dégager quelques pistes de solutions. Après, ce comité s’ajoutera à celui de l’éducation nationale pour avoir un cahier de charge d’urgence en vue d’attaquer l’année 2018-2019.

Déjà, le ministre de l’Enseignement supérieur annonce que des enseignants seront renforcés dans les matières des sciences et mis à la disposition du département de l’éducation nationale.

Un commentaire

  1. Djibrine Mahamat
    19 août 2018 at 10 h 29 min Répondre

    Bonjour, selon moi,les problemes de la diminition des eleves en matieres scientifiques est dÛ au programme de l’annee academique scolaire qui est court alors les matieres scientifiques necessitent beaucoup de travail (exercices). le second porbleme est la manque des enseignents competants pour aider les eleves a comprendre les sciences.Alors les eleves preferent la facilite: faire plus la lecture et memoriser certaines citations,comprendre la methodologie de la dicertation, commentaire compose,et autres et en afin esperer les bonnes notes pour son admission.le troiseme probleme les greves decouragent les eleves a bien travailler ou ils perdent les idees quand les cours sont interrompus.

Laisser un commentaire