Energie : Les coupures d’électricité seraient dues aux impayés et pannes techniques

Energie : Les coupures d’électricité seraient dues aux impayés et pannes techniques

L’énergie devient une denrée rare depuis près d’un mois dans la capitale, N’Djamena. Des coupures répétées d’électricité qui durent parfois deux à trois jours ralentissent les activités économiques. Dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien le Progrès paru ce 10 avril 2018, le nouveau directeur de la SNE (Société nationale d’électricité) évoque la baisse de la production globale et des pannes techniques.

Une des causes des coupures est la crise de confiance entre le gouvernement et les producteurs indépendants d’électricité. En effet la SNE est ravitaillé par Aggreko, V-Power et la raffinerie de Djarmaya. « C’est pour des questions d’impayés qu’Aggredo s’est retiré avec ses 20 mégawatts qu’elle fournissait à la SNE, la raffinerie de Djermaya a réduit de 8 mégawatts sa production pour le compte de la SNE et V-Power d’environ 12 mégawatts », lit-on dans les colonnes du quotidien. En outre, les pannes techniques de certaines machines ont réduit la puissance de la SNE qui est d’environ 162 mégawatts.

Mais, le DG de la SNE rassure que tout rentrera dans l’ordre avant le mois de mai. Selon lui, le gouvernement a repris des négociations avec les trois fournisseurs de la société nationale d’électricité. Aggreko a accepté de reprendre ses activités d’après le Directeur général de la SNE, Jean-Paul Mbatna. Toujours d’après lui, la raffinerie de Djarmaya a promis d’augmenter son approvisionnement dès le début de cette semaine pouvons-nous, lire dans la parution du journal le Progrès.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :