Emploi : Recrutement de 20 000 diplômés à la fonction publique, la promesse est-elle réalisable?

EMPLOI – la promesse faite par le président de la République Idriss Déby Itno aux diplômés est-elle réalisable? En tout cas, sa réalisation traine et le désespoir se réinstalle dans l’esprit des demandeurs d’emplois.

Les portes de la Fonction publique sont rouvertes après une suspension de plus de 3 ans. “Je vous annonce aussi le recrutement à la Fonction publique de 20.000 jeunes diplômés dans tous les domaines d’activités dès l’année 2020”, a promis Idriss Deby Itno, le 16 août 2019, lors de la cérémonie de présentation de 133 médecins formés à Cuba. Il a aussi ordonné l’intégration des lauréats sortis des institutions de formation professionnelle.

Lire aussi : Tchad : le président Déby ordonne une intégration à titre exceptionnel à la fonction publique

Une promesse  confuse pour les concernés  

Le ministre des Finances et du Budget, Hamid Tahir Nguilin, a apporté quelques précisions lors d’une interpellation à l’Assemblée nationale. Selon lui, le recrutement des 20 000 jeunes se fera de manière graduelle et il prend en compte tous les lauréats des écoles, les nouvelles recrues y compris les médecins formés à Cuba. Ce qui a semé  le doute dans l’esprit de certains diplômés qui pensent que ce recrutement est plutôt ouvert exceptionnellement aux diplômés sans emploi et l’intégration des jeunes médecins excepter les lauréats des écoles de formation professionnelle.

Une commission spéciale  en vue d’accélérer le processus

La Commission spéciale chargée du recrutement de 20.000 diplômés à la fonction publique est présidée par Kalzeubé Pahimi Deubet, par ailleurs Ministre secrétaire général de la présidence de la république. Cette commission est chargée de concrétiser la promesse faite par le Maréchal Idriss Deby Itno. Elle doit boucler le recrutement de ces diplômés qui attendent depuis des années leur entrée à la Fonction publique au plus tard fin 2020.

Lire aussi : Tchad : 57.000 dossiers en instance d’intégration à la Fonction publique

La commission doit mener ses actions dans la transparence et dans les règles de l’art, dit-on. Elle a également pour mission d’évaluer les besoins en ressources humaines des différents ministères et de statuer sur les projets de textes d’intégration des fonctionnaires ou de recrutement des contractuels conformément aux quotas retenus à cet effet.

Lire aussi : Tchad : 6000 diplômés seront intégrés avant fin octobre

Rappelons qu’il était prévu le recrutement de 5000 diplômés à la fonction publique, avant la fin du mois de Septembre, mais seulement 500 diplômés sont effectivement intégrés. Pour le mois en cours, l’intégration de 6000 diplômés est encore annoncée. les lauréats des écoles de l’agriculture de Bâ-illi, ceux de l’INJS, de l’ENASS, les postulants au ministère de la Femme… sont prioritairement concernés.

L’on se pose toujours la question de savoir si cette commission pourrait-elle atteindre la barre des 20.000 jeunes ? Sachant que l’année tend à s’achever. En désespoir de cause, certains diplômés sans emploi tournent les pouces devant le ministère de la Fonction publique. Wait and see.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :