Elevage : le ministre Gayang Souaré s’assure de l’évolution de l’abattoir de Djermaya

Elevage : le ministre Gayang Souaré s’assure de l’évolution de l’abattoir de Djermaya

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré, accompagné de ses proches collaborateurs, s’est rendu ce mardi 5 mai 2020, au complexe industriel d’exploitation des ruminants de Djermaya.

Le ministre Gayang Souaré est allé sur le site du complexe industriel de Djermaya pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Globalement, les travaux avancent quand bien, selon le constat fait. A l’issue de sa visite, le patron de l’Elevage et des Productions assure que son département mettra tout en œuvre pour que ce complexe soit opérationnel d’ici l’année prochaine. Aux différentes difficultés relevées par les responsables de l’entreprise en charge de construction, principalement la connexion au réseau électrique et le financement résiduel, le ministre dit prendre note et promet d’y remédier dans la mesure du possible.

Le ministre Gayang Souaré et sa suite constatent que globalement, les travaux repris en novembre dernier avancent de manière satisfaisante. Toutefois, la délégation ministérielle encourage l’entreprise à redoubler d’efforts pour accélérer le rythme.

Pour le ministre de l’Elevage et des Productions animales, ce projet est très cher aux plus hautes autorités de la République qui veulent faire du Tchad un pays émergent par l’industrialisation des productions animales.

Pour rappel, le complexe industriel d’exploitation des ruminants situé à Djermaya, a une capacité de 70.000 tonnes de viande par an, soit un abattage journalier de 3 000 petits ruminants par jour, 1 500 bovins, 500 et camelins. Le coût global des travaux s’élève à plus de 37,8 milliards Fcfa, sur prêt de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC).

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :