Education: Ngartoïdé Blaise, dans le viseur de ses camarades syndicalistes

Education: Ngartoïdé Blaise, dans le viseur de ses camarades syndicalistes

Le secrétaire général du Syndicat des enseignants du Tchad (SET) est contesté à cause de sa décision suspendant la grève lancée par ce syndicat. La base sollicite sa démission.

Il est en mauvaise posture. Ngartoidé Blaise, c’est de lui qu’il s’agit. En sa qualité de secrétaire général du Syndicat des enseignants du Tchad (SET), cet homme a suspendu par un communiqué de presse, la grève d’avertissement lancée par le SET du 02 au 07 novembre 2020. Une décision qui n’a pas plu aux membres de ce syndicat.


Dans ce communiqué, il les a appelés à reprendre le travail le vendredi 06 novembre. Mais pour ses camarades syndicalistes, il n’est pas question de reprendre le travail sans avoir une réponse satisfaisante. Réunis d’urgence à l’école du Centre de N’Djamena, ils ont clairement déclaré leur mécontentement face à cette décision prise par leur secrétaire général.


Pour eux, la grève a été lancée par le SET provincial de N’Djaména, donc il n’appartient pas au secrétaire général national de la lever sans consulter la base. « Nous demandons purement et simplement son départ parce qu’il n’est pas habilité à nous diriger », lance un enseignant visiblement en colère.
« Ça ne nous surprend pas. Il est à quelques pas de la retraite donc il prépare sa retraite », ajoute un autre.

Un bras de fer qui sème la confusion. Car il est difficile de savoir si la grève est levée ou pas.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :