Education : l’IGE prive une centaine d’enseignants de leur rémunération

Education : l’IGE prive une centaine d’enseignants de leur rémunération

Plus d’une centaine d’enseignants du primaire et secondaire n’ont pas perçu leur salaire depuis huit mois. L’affaire remonte à un contrôle physique effectué en avril 2018 par l’Inspection Générale d’Etat (IGE)  au ministère de l’Education nationale.

Lors de contrôle de l’IGE au ministère de l’éducation nationale en avril dernier, il a été demandé aux enseignants de fournir la photocopie d’un certain nombre de documents listés. Mais quelques temps après, l’IGE exige encore les copies des diplômes authentifiés  par l’Office national des Examens et Concours du Supérieur (ONECS).

Entre temps, la première vague déjà contrôlée doit repartir vers l’ONECS pour se conformer aux instructions de l’IGE. Mais pendant que les enseignants ont entrepris des démarches pour authentifier leurs diplômes, la mission de l’IGE a pris fin. Les enseignants étaient obligés de se présenter aux bureaux de l’IGE au ministère de la justice. Ils ont été reçus et recensés. La liste comportant leurs noms a été envoyée à la solde. Mais l’IGE est allée la reprendre. « Depuis lors nous ne savons pas ce qui se passe. Chaque fois qu’on se présente ici on nous demande de revenir demain » se plaint un enseignant.

Mécontents, ces derniers se sont regroupés le mercredi 21 novembre 2018 devant les bureaux de l’IGE, au palais du 15 janvier pour demander des explications.

Laisser un commentaire