Education : dans le Lac, l’école peine à démarrer

Education : dans le Lac, l’école peine à démarrer

La vingtaine d’établissements primaire et secondaire que compte le  département de Fouli, chef-lieu de Liwa éprouvent d’énormes difficultés à lancer la rentrée scolaire 2020-2021. Et pour cause, il n’y a aucun enseignant qualifié. Les responsables de l’Education, très inquiets, ont les yeux braqués sur le Ministère de tutelle pour une éventuelle solution.

La rentrée scolaire 2020-2021 piétine dans tout le département de Fouli.   Toutes les portes des classes sont encore hermétiquement  fermées. Les responsables des établissements rongent leurs freins dans leur bureau. Ce retard est dû au manque criant d’enseignants dans cette partie du pays.  Plusieurs enseignants qualifiés affectés par le Ministère de l’Education nationale et de la Promotion civique refusent délibérément de regagner leur lieu d’affectation.

Pour la rentrée 2019-2020, les parents ont remué terre et ciel pour prendre en charge les maîtres communautaires. Ils sont appuyés par certains  organismes internationaux qui interviennent dans ce département. Ces derniers ont assuré la paie de plus de 20 enseignants. Ce qui a permis de couvrir le besoin de l’Inspection de l’enseignement de base de Liwa. Il faut ajouter à cela que cette inspection créée il y a quelques années n’a ni bureau ni moyen de déplacement. L’Inspecteur était obligé de squatter une salle de classe au niveau de l’Ecole du Centre de Liwa. C’est une salle trop exigüe qui manque du tout  qui abrite tous les services de l’Inspection entre autres : le service des examens et concours, le service de la planification et  les SAP (secteurs d’animation pédagogiques).

  Comme ils n’ont pas de moyens de déplacement  pour faire le suivi de proximité des enseignants sur le terrain, il est difficile d’affirmer que tout marche bien dans ce département nous a confié l’Inspecteur de l’enseignement de base de Liwa. Il a saisi cette opportunité pour  lancer  un SOS en direction du Ministère de l’Education Nationale  et de la Promotion civique afin qu’il vole au secours des écoles du département de Fouli.

Certains responsables des établissements de Liwa ont déploré l’attitude du Délégué de l’Education Provinciale du Lac. Celui-ci vient à Liwa juste pour superviser les activités de l’UNICEF qui appuie les écoles dans le département de Fouli parce que là, il peut tirer profit. Il ne vient jamais s’enquérir de l’Etat de fonctionnement des établissements scolaires en vue de recenser les doléances des responsables.

Au niveau de l’enseignement secondaire, cet ordre d’enseignement est logé dans la même enseigne. Alors que le Lycée de LIWA a été  réhabilité à plus de 400 millions par l’USAID (Agence des Etats-Unis pour le Développement International). Des bâtiments flambant neuf mais en dehors du Proviseur, il n’ y a aucun enseignant qualifié pour pouvoir relancer la rentrée scolaire 2020-2021.

Selon nos investigations, l’année dernière l’établissement a tourné avec quatre enseignants affectés par l’Etat et quatre autres ont été engagés par l’Association des parents d’élèves (APE). Ils sont payés 60 mille francs CFA le mois. Ce qui a permis de finir l’année scolaire 2019-2020  sans anicroche mais pour cette rentrée en cours, aucun enseignant de l’Etat n’a été envoyé et les parents et les élèves ne savent plus à quel saint se vouer. Ils ont les yeux rivés sur  les cadres de ce département  pour qu’ils fassent quelque chose pour permettre aux apprenants du Lycée qui sont estimés à plus de mille à renouer avec le chemin de l’école.

Certains cadres ont promis s’investir personnellement pour trouver une solution idoine à cette crise de personnels qualifiés qui se pose avec acuité pour les établissements scolaires du département de Fouli. Le Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion civique est interpellé. On espère que les jérémiades des responsables et des parents d’élèves auront un écho favorable au niveau du Ministère de tutelle. Attendons de voir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :