Economie : le cercle de réflexion et d’action “Tchad Résilience” propose sa solution de sortie de crise

Economie : le cercle de réflexion et d’action “Tchad Résilience” propose sa solution de sortie de crise

« La résilience : prévenir et surmonter durablement les crises ». C’est autour de ce thème que le Cercle de réflexion et d’action « Tchad Résilience » a convié des acteurs de divers secteurs, pour une conférence débat, ce jeudi 6 juillet 2017, dans la grande salle du Cinéma Le Normandie. Par cette conférence « Tchad Résilience » entend proposer des solutions de sortie de crise au pays. Pour ce faire, le cercle de réflexion propose d’investir dans la résilience sous ses différentes formes, notamment, des jeunes, des populations rurales et de l’économie.

Deux exposés et un échange entre l’assistance et un panel des personnalités issues de diverses corporations ont constitué les points forts de cette rencontre. Mme Ramada Abderahim Ndiaye, fondatrice de « Tchad Résilience », dans son exposé en lien direct avec le thème, explique que la résilience est devenue incontournable dans les débats de développement et reconnue comme le meilleur moyen de palier et de surmonter une crise, mais surtout de la prévenir, avec ses 3 composantes.

Il s’agit de « s’adapter », «de surmonter », et « se maintenir dans la durabilité ». Elle précise que la résilience peut jouer un rôle crucial pour le Tchad, car elle permettra de réduire des effets dévastateurs de la crise pour une sortie de crise durable. Mme Ramada Abderahim Ndiaye, oriente vers la résilience socio-économique des jeunes, la résilience des populations rurales vulnérables, et la résilience de l’économie.

Intervenant, à son tour, M. Djibrine Ngarmig Nig Dabono, Expert International en eau potable, énergies, infrastructures par son exposé portant sur le thème : agriculture et résilience, souligne que, les Etats ont un rôle prépondérant à jouer en élaborant les politiques de développement appropriées et en se donnant les moyens de les mettre en œuvre.

L’Expert International, invite les partenaires au développement à réfléchir sur les conditions nécessaires d’appui aux communautés locales pour développer de nouveaux partenariats en vue d’un développement humain durable basé sur des solutions adaptées et définitive. Il encourage les populations à un changement des mentalités en se donnant des ambitions et les moyens de ces ambitions.

« Ces mentalités changent dans la famille, à l’école et en communauté en privilégiant l’intérêt général sur les intérêts particuliers et en œuvrant pour améliorer de façon substantielle les conditions de vie de chacun. Les ambitions personnelles et collectives doivent s’appuyer sur les ressources disponibles (terres, ressources naturelles, intelligence personnelles) et aussi sur celles que l’effort permettra de créer (le matériel, les finances, les débouchées) » conseille M. Djibrine Ngarmig Nig Dabono.

Au cours du débat, l’assistance a abordé plusieurs autres questions pouvant aider le Tchad à sortir de cette crise économique difficile notamment l’investissement dans des secteurs clés tels que : l’agriculture, l’élevage, etc.

Wal Moussa Achitela

 

Télécharger (PDF, Inconnu)

Télécharger (PDF, Inconnu)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :