Économie : la CIMAF-TCHAD lance ses opérations commerciales

0
1373

La société Ciment de l’Afrique (CIMAF-TCHAD), a lancé officiellement ses opérations industrielles et commerciales ce mardi 11 septembre au sein de ses usines, sises à Lamadji dans le 10ème   Arrondissement (sortie Nord de N’Djaména).

Après son inauguration, le 12 juin 2017 par le Chef de l’Etat, la CIMAF-TCHAD a procédé par une cérémonie au lancement de ses opérations commerciales.

C’est en présence du ministre des Mines, du Développement Industriel, Commercial et de la Promotion du Secteur Privé, de la Maire de la ville de N’djaména et des élus locaux, que cette cérémonie a eu lieu.

La CIMAF a une capacité de production de 500.000 tonnes de ciment par an, extensible à 1.000.000 de tonnes selon le Directeur de la Zone CIMAF, Hatim Kahttabi. « Cette usine est dotée de technologies cimentières de 3ème génération et est en mesure de garantir au Tchad l’autonomie en production du ciment et l’approvisionnement du marché tchadien par tous types de ciment de qualité conforme aux standards internationaux, dans le strict respect des normes environnementales internationales » dit-il.

Les officiels : Mme la Maire de N’Djamena, le Ministre du commerce et le Directeur de la CIMAF Tchad

Selon le Directeur de la zone CIMAF, cette usine a nécessité un investissement de 35 millions d’euros et a permis la création de plus de 1000 emplois directs et indirects, en phase de construction et de plus de 200 emplois en phase d’exploitation.

Aussi, la CIMAF a investi dans les matières premières locales à travers l’exploitation de carrières afin de valoriser les ressources minérales du pays. Le modèle de transport des matières premières mise en place contribuera aussi à générer une activité conséquente de transport.

« Cette Cimenterie est la preuve concrète de la bonne relation entre le Tchad et le royaume chérifien. Et elle permet de renforcer le tissu économique du pays. » Souligne le ministre Youssouf Abbasalah.

Laisser un commentaire