Diaspora : l’ambassade du Tchad à Paris saccagée, N’Djamena condamne l’acte

Diaspora : l’ambassade du Tchad à Paris saccagée, N’Djamena condamne l’acte

Tôt ce matin, aux environs de 10 heures, un groupe de jeunes se revendiquant  révolutionnaires et activistes tchadiens a pris d’assaut l’ambassade du Tchad à Paris. La situation a été maitrisée suite à l’intervention des forces de l’ordre françaises.

Les bureaux de l’ambassade du Tchad à Paris ont été vandalisés ce mardi, 26 mars 2019. Les « révolutionnaires » revendiquent entre autres, le départ de l’armée française du Tchad, la fin du régime du président Deby. Ils dénoncent également la mauvaise gouvernance du pays.

Le gouvernement tchadien, à travers un communiqué de presse du Porte-parole du ministère en charge des affaires étrangères, Béchir Issa Hamidi, informe que le groupe des jeunes a fait irruption à l’Ambassade « en y agressant le personnel et vandalisant les documents consulaires et autres biens matériels se trouvant au rez-de-chaussée ».

Le ministère des Affaires étrangères « condamne avec force cet acte de vandalisme que rien ne justifie, et se félicite de la prompte réaction des forces de l’ordre françaises qui ont interpellé les auteurs de cet acte » selon les termes du communiqué de presse.

L’on apprend que les procédures pour traduire le groupe de jeunes sont déjà en cours. Et, l’ambassade a d’ores et déjà entamé la procédure requise pour se constituer partie civile.

Un commentaire

  1. Taiwe Djaoyang
    26 mars 2019 at 18 h 46 min Répondre

    A dire vrai, saccager une ambassade est une façon encore de se laisser insulter par les colons. Imaginez que l’ambassade représente le Tchad tout entier à l’extérieur, c’est par l’ambassade que l’on déterminé le comportement du Tchad avec sa politique au sein de la société internationale. Le fait de venir et saccager notre seule image, permettra et donnera plus de supériorité à ces États qui ne manquent jamais de soustraire leur respect à notre égard. Je condamne aussi cet acte de barbarie, de plagiat, ce groupe copie sur les camerounais qui aujourd’hui regrettent d’avoir détruit leur image en vandalisant. Ce n’est donc pas en saccageant une ambassade que l’on pourra changer quelque chose. Au lieu de s’attaquer directement aux pionniers de la politique dégueulasse qui polluent la surface de nos efforts, au lieu de revoir la faible institutionnalisation qui nous rabaisse de temps en temps. C’est pour que nous sommes faible de pouvoir stabiliser qu’on se donne a des pratiques insultantes dont demain l’international continuera par se moquer de nous.

    merci je ferai une vidéo pour en dire plus.

Laisser un commentaire